Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

18 octobre 2005 2 18 /10 /octobre /2005 00:00

La qualité de l'eau, son usage actuel et futur sont des questions à mon avis fondamentales. Je salue l'initiative de l’agence de l’eau qui organise jusqu’au 2 novembre une consultation à l’échelon national sur la qualité de l’eau et sur les questions liées à son usage à l’horizon 2015 (inondations, sécheresses, biodiversité, assainissement, pollution). En région l’enquête est notamment relayée par l’agglomération de Rouen qui organise un débat public dans le cadre de cette action ce soir à Rouen
Le public est préalablement invité à formuler ses avis et les pistes qui lui paraissent prioritaires dans le domaine en répondant à un questionnaire disponible sur internet à l’adresse
http://www.eau-seine-normandie.fr

Réunion, ce soir, mardi 18 octobre à 18 heures, Union portuaire rouennaise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article

commentaires

chouchou 20/10/2005 17:37

Suite de cette histoire d'eau, sur mon blog...
Bien cordialement,

Chouchou 19/10/2005 15:05

Bonjour,
Dans un tout autre domaine, mais très proche à la fois, je t'envois ma dernière prose...
Le plombier Cantilien...
Par Chouchou, mercredi 19 octobre 2005 à 15:07 :: L'exemple Cantilien... :: permalien #266
Une histoire d'eau.

Dimanche 16 Novembre Je me lève, je me rends dans ma cuisine. Je jette un oeil furtif dans ma cuisine, rien à signaler, je jette un second regard, plus attentif cette fois-ci, (le voile de la nuit s'estompant peu à peu), sur le sol. Je vois une petite flaque d'eau. Je l'éponge pensant qu'il s'agit peut-être d'une maladresse quelconque qui s'accoutume fort bien dans ce lieu propice au maniement de toutes sortes d'ustensiles... Une amie m'a donné rendez-vous à 11 heures à l'hotel de ville de Canteleu, pour écouter le "gueuloir en fanfare" superbe moment qui j'espère en attend d'autres... De retour chez moi, vers 13 heures, même constat que celui effectué un peu plus tôt dans la matinée, mais cette fois, la petite flaque d'eau aux contours bien définis à laissée place à une bien plus grande aux contours géométriques indéfinissables. Elle envahit maintenant la moitié de la cuisine, elle prend ses aises et s'infiltre sournoisement dans les moindres recoins.

J'ai en face de moi, un véritable "chef-d'oeuvre aquatique", il ne manque que les poissons! Un clic photographique immortalisera l'évènement? Non, car la belle ou la rebelle, n'a pas dit son dernier mot. Jeu de cache cache - je cherche l'origine de cette intrusion, pas facile pour un oeil non aiguisé et surtout non technicien spécialiste en plomberie. Euréka, j'ai trouvé!, il s'agit d'un tuyau, petit par la taille mais qui se veut plus gros que les autres.... Il s'est rebellé, et laisse s'échapper maintenant tout ce qu'il peu contenir, et il s'en donne vraiment à coeur joie...

Bien qu'étant une grande amoureuse de la mer, je me dois de réagir rapidement, je ne suis pas sur que mes gentils voisins apprécient ce genre de distraction, ils ne sont pas succeptibles d'apprécier les péripéties d'un tuyau qui fait sa révolution, emprunte ma cuisine en se moquant totalement des dégats des eaux, et surtout de ma prochaine FACTURE D'EAU, mots qu'il ne connait surement pas.

Pour palier temporairement à cette immersion, les couettes habituellement réservées à une tout autre utilité, servent maintenant de vulgaires serpières... c'est vous dire s'il y a péril en la demeure... Du "chef d'oeuvre artistique aquatique", nous en sommes au "chef d'oeuvre en péril"...

Au grands maux, les grands remède, demain lundi, j'irai voir la correspondante de l'Office Public d'Aménagement et de la Construction de Seine-Maritime.

8 heures 50 précises, la correspondante est là, dans son local, pardon, je voulais dire dans son bocal... Elle me reçoit cordialement, deux minutes pour lui exposer les faits, tout est dit, "je m'occupe de l'affaire me dit'elle".

Mardi 19 novembre, je trouve dans ma boîte aux lettres, la lettre suivante, je vous la poste car ....... jujer par vous-même... Cette lettre émane de l'OPAC, direction des territoires du développement et du plan patrimoine, Territoire Rouen/Elbeuf/ Madame, l'office a émis un bon de commande pour effectuer les travaux suivants à votre domicile : fuite a l'arrivée eau cuisine. L'entreprise SEDE AQUAGEST qui a été chargée de leur réalisation interviendra aux ALENTOURS du 07/11/2005 soit exactement (la lettre datant du 18) 20 jours à attendre, à éponger et à laisser se déverser de multiples mètres cubes d'eau... alors que la réparation mettra certainement quelques 20 minutes pour être colmatée.. La lettre ajoute, une fois les travaux terminés, je vous serez obligé de bien vouloir complèter et remettre à votre correspondant le coupon figurant ci-dessous.. Sur le coupon vous pouvez lire la chose suivante : travaux réalisés à la satisfaction du locataire, cocher la case oui ou la case non........

Dépassée, voilà le bon mot. Pas de raison de mettre en cause la bonne foi de la correspondante de l'Office, puisqu'elle a transmis les données en temps. Serait-ce le manque de plombiers qui fait défaut.... Est-ce à moi de répondre à ces questions? Bien sur que non.

Mais ce que je sais pertinement, c'est que ma facture va être salée, (.....) que je ne roule pas sur l'or, et que "l'or bleu" à un coût, que mes bons efforts de gestion de ma consommation d'eau, sont tombés à l'eau.

Qui va encore payer!

MarieLH 18/10/2005 13:01

Bonjour Edgar Menguy hier j'ai mis un article sur l'eau aussi. Marie