Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

19 octobre 2005 3 19 /10 /octobre /2005 00:00

Je suis allé, ce soir, à la première réunion dite "des cahiers d'acteurs" sur le contournement Est. C'est à dire autour des contributions retenues comme pertinentes par la commission.

Premier sentiment : la qualité du débat. Les différents intervenants avaient bien préparé leurs interventions et le ton des échanges a toujours été courtois et constructif. Il faut certainement en remercier les "acteurs" mais aussi la commission.

Deuxième sentiment : le débat est surtout alimenté par le NIMBY (not in my back yard), c'est à dire par ceux qui finalement trouvent tous les arguments pour que cela se fasse mais pas chez eux, mais aussi par ceux qui souhaitent que le débat s'élargisse à une réflexion plus globale, quite à ne pas le conclure.

Troisième élèment noté ce soir. Le sondage réalisé par les conseils de quartiers de Rouen donne des chiffres très proches du sondage mis en place sur ce blog. Plus de 85% d'opinions favorables à la réalisation rapide de cette infrastructure.

Au total, je retire de cette réunion :

- que tout le monde souhaite qu'une solution soit trouvée au problème insupportable que connait Rouen et son Agglo.

- que les solutions alternatives proposées sont soit dictées par des intérêts particuliers, soit un peu étranges (mise en sens unique du boulevard industriel, circulation des camions sur le chemin de halage puis sur les quais rive gauche pour éviter qu'ils ne circulent  ... rive droite !), soit un peu déconnectées de la réalité (ou en tous cas d'une échelle de temps raisonnable)

- qu'il sera très important de détailler rapidement les mesures qui doivent accompagner la réalisation de cette infrastructure. Et j'adhère tout à fait aux interventions faites dans ce sens.

Je pense que ce dernier point est essentiel. Je compte y revenir très prochainement pour détailler les mesures qui devraient être prises à Rouen pour donner tout son sens à ce projet qu'il me parait indispensable de réaliser au plus vite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Rouen
commenter cet article

commentaires

Jean Paul Amiot 23/10/2005 09:23

Monsieur,

Ma question concerne la zone du tracé entre le plateau de Boos et
l’échangeur avec la A13.

Le contournement Est sera une voie expresse dont 80% des véhicules seront
des voitures. Avec le développement de l’urbanisation du plateau Est nous
devons nous attendre à un flux important allant de Boos aux communes de
Oissel et Saint Etienne du Rouvray pour les personnes devant rejoindre leur
travail. Au moment des piques de circulations, tous se retrouveront dans la
cuvette du rond point des vaches dont les échangeurs seront rapidement
engorgés et du rond point des colonnes qui se dressera comme un obstacle
empêchant de fluidifier la circulation.

Pouvez vous grâce à ce tracé assurer la fluidité du trafic sur les
échangeurs au niveau de la cuvette du rond point des vaches et du rond
point des colonnes ?

La cuvette du rond point des vaches risque fort d’être un point noir.
D’autant plus qu’aucun échangeur est prévu rive droite pour les personnes
qui souhaiteraient rejoindre la N15. Ces personnes seraient donc obligées
de rejoindre cette cuvette pour venir pénaliser un peu plus la fluidité de
la circulation.

Pourquoi n’y a-t-il pas d’échangeur rive droite en sortie du tunnel pour ne
pas concentrer l’ensemble des véhicules dans la cuvette du rond point des
vaches ?

L’ensemble des personnes se trouvant sur le plateau de Boos utilisera ce
nouveau tracé pour rejoindre les grands centres commerciaux de Tourville la
Rivière. Malheureusement sans échangeur pour rejoindre la N15 puis la D7,
ces personnes choisiront le second itinéraire en sortant au rond point des
vaches pour prendre la rue du docteur Cotoni (D13) et traverser toute la
zone urbaine de Oissel. Oissel subit déjà un flux très important de
véhicules venant de Saint Etienne du Rouvray.

Pourquoi n’y a-t-il pas d’échangeur rive droite en sortie du tunnel pour ne
pas concentrer l’ensemble des véhicules du plateau de Boos sur Oissel pour
rejoindre la grande zone commerciale de Tourville la Rivière ?

Cordialement
JPA

Solente 20/10/2005 10:52

Il est vrai que les intervenants à cette réunion du 19 octobre organisée par la Commission étaient convaincants. On ne peut qu’approuver le souci d’améliorer les transports en commun, de préserver la santé, de repenser la mobilité. Les modifications de tracé ou les solutions alternatives sont tout à fait plausibles et l’on ne peut que rendre hommage à l’effort fait par leurs auteurs lors de leur présentation et aussi à leur connaissance du dossier.

Mais il faut revenir à l’essentiel. Les habitants qui subissent les nuisances de la circulation des camions à Saint Paul, sur les quais rive gauche et rive droite sont dans leur grande majorité favorables au contournement est à condition qu’il permette de diminuer le nombre de camions circulant sur les quais. Or le tracé proposé par la Direction Départementale de l’Equipement prévoit par exemple quai rive droite une diminution du trafic poids lourd de 78%. Aucune autre solution ne propose mieux.

Par ailleurs des études, des débats et même des commencements de réalisation ont été entrepris. Toutes les solutions conditionnelles et propositions alternatives, si elles sont retenues ne peuvent que retarder le projet auquel on travaille depuis trente ans. Or bon nombre d’habitants demande que le projet soit réalisé rapidement et d’urgence. Il n’y a donc pas d’autre alternative que d’accepter le projet de la Direction Départementale de l’Equipement. Les autres hypothèses conduisent à un renvoi à on ne sait quand, ce qui revient à un rejet du projet.

On ne peut que rendre hommage à la Commission pour les informations qu’elle a dispensées et les débats qu’elle a encouragés. Néanmoins une inquiétude subsiste. Quel poids donnera-t-elle aux différents avis ? Bien des intervenants se sont exprimés plusieurs fois. Beaucoup de personnes intéressées n’ont pas eu le loisir de le faire. L’avis que donnera la Commission dans son rapport sera-t-il conforme à celui de la majorité ? Quel poids cet avis aura-t-il lors de la décision finale ?

Enfin pour ce type de projet qui concerne un grand nombre de communes de l’agglomération, ne serait-il pas plausible de recourir à la démocratie directe qui favoriserait l’information et l’implication ?