Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 22:57

Nous sommes à la veille d'une journée d'action de la SNCF, des différents services de sncf.gif transport et autres services publics. La grève est un droit qu'il n'est pas question de remettre en cause même si elle pénalise souvent des usagers pris en otages. Mais, je soutiens pleinement la volonté du gouvernement de réformer les régimes spéciaux. Car c'est devenu aujourd'hui une triple exigence.

C'est une exigence démocratique. Car Nicolas Sarkozy a été élu de façon incontestable sur un engagement très précis et, clairement annoncé, de réforme des régimes spéciaux. Ne pas le faire serait une remise en cause de notre système politique et institutionnel. Il me semble d'ailleurs me souvenir que Ségolène Royal avait admis qu'elle ferait également cette réforme...

C'est une exigence économique. Car le vieillissement de la population rend le système de retraite de plus en plus coûteux. Ce coût pèsera de plus en plus lourd sur notre économie, sur la croissance et donc l'emploi. Pour corriger notre retard de croissance, il est essentiel de réformer notre système de retraite devenu inefficace et déséquilibré. Retenons que les régimes spéciaux représenteront prochainement la moitié des déficits alors qu'ils bénéficient à 25% des Français.

C'est une exigence républicaine, au nom de notre principe d'égalité. Car les systèmes de retraites ne traitent pas aujourd'hui tous les Français de façon égale. Le régime général donne le droit à une retraite ouverte à 60 ans à taux plein à partir de 40 ans de cotisation. Elle est calculée sur les 25 meilleures années de cotisation. Les régimes spéciaux de fonctionnaires offrent une retraite plus précoce et déterminée sur les derniers mois d'activité. C'est à dire sur les rémunérations les plus élevées. En revanche, les prélèvements sur les salaires sont un tiers plus importants pour le privé que pour le public. Ce sont donc les contribuables qui vont payer. C'est à dire que les salariés du privé cotisent plus mais paient également des impôts pour compenser les caisses de régimes spéciaux. Sans commentaires !

Souhaitons que le bon sens l'emporte !
Il suffit pour cela que chacun comprenne bien que cette réforme est une mesure de solidarité parce que l'effort de chacun est nécessaire pour contribuer à sauvegarder la retraite de tous.


Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Alex 14/11/2007 23:55

Comme quoi, l'Histoire n'a pas forcement le sens qu'on veut lui donnerhttp://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=692&Itemid=60

pluchet 13/11/2007 18:44

Je signale à ceux que cela intéresse qu'une contre manifestation est organisée par l'association Liberté Chérie dimanche 18 novembre. Tous les détails sur le site www.liberte-cherie.comVenez nombreux.

Elisabeth JUBERT 01/11/2007 19:26

Je voudrais pouvoir faire état de mon adhésion à la réforme des régimes spéciaux (d'ailleurs cette réforme ne devrait pas s'arrêter à la durée de cotisation, mais aussi traiter l'anomalie du mode de calcul) mais ne sais pas où ni comment le faire.Je ne trouve pas de blog où signer une pétition, je n'entends nulle part parler de contre manifestation.Serait-il possible d'avoir des infos.

davaro 01/11/2007 18:59

Petite séquence censurée sur tous les medias , seuls itélé et france3 12/13 ont osé diffusé cette séquence avant interdiction. On ne sait pas si SARKOZY connait mal le dossier sur le dossier des retraites cheminots , s'il blague , s'il lache tout sur un coup de tête , si c'est pour semer la confusion chez les cheminots.... à suivre .. http://www.dailymotion.com/video/x3ctzg_sarkozy-et-les-cheminots

edouard lefevre 19/10/2007 11:33

Tout le monde est d’accord pour dire que devant le déséquilibre des régimes de retraite il faut faire quelque chose. Mais comme le dit François Bayrou, on ne peut pas prétendre que les régimes spéciaux vont à eux tout seul régler le problème des régimes de retraite.On aurait pu et du aller plus loin et réflechir sur un régime de retraites par points où l’on aurait pris en compte les années passées sous le statut de régimes spéciaux pour les agents concernés. C’était une remise à plat du système qu’il fallait faire, en tenant compte de la pénibilité du travail secteur par secteur.