Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 15:27
La restitution à la Nouvelle Zélande par la Ville de Rouen de la tête tatouée d'origine Maorie, détenue depuis le XIXème siècle par le Muséum, semble créer une polémique d'ordre juridique.
Cette polémique me semble devoir être tranchée dans le sens de notre geste de restitution approuvé par notre dernier Conseil Municipal.
D'abord parce que c'est un geste éthique vis à vis du caractère sacré de cette tête pour le peuple Maori et par rapport aux conditions douteuses de son acquisition.
Ensuite parce que l’inviolabilité et l’indisponibilité du corps humain sont les deux grands principes retenus pour statuer juridiquement dans notre pays sur le corps et l’intégrité de l’espèce humaine. Cela a été rappelé de façon constante par les lois bioéthiques de 1994 et 2004.
Cette restitution est donc un geste de dignité humaine. C'est à dire l'une de nos plus hautes valeurs. Car elle fait référence à une qualité inhérente à l'être humain. Ce que
Ronald Dworkin, philosophe américain, affirmait de la façon suivante " celui qui prétend prendre les droits de l'homme au sérieux est obligé d'accepter l'idée vague mais puissante de dignité humaine". Les auteurs de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme furent d'ailleurs unanimes à proclamer "la dignité humaine inhérente à tous les membres de la famille humaine". Ce Maori du XIXème siècle doit-il en être exclu  ?
La notion de dignité humaine doit fixer des repères à la pratique muséale, comme elle le fait pour la pratique médicale. En effet, la science dans son ensemble ne doit pas avoir d'autre finalité que d’être au service des personnes. Autrement dit, ce n’est pas l’homme qui est fait pour servir la science; c’est la science qui est faite pour servir l’homme. C’est précisément cette idée fondamentale que la notion de dignité humaine est à même de nous rappeler.
J'espère que ce malentendu cessera rapidement et je suis fier d'appartenir à une ville qui aura su poser ce débat et donner l'exemple d'un comportement éthique au service de la dignité humaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Edgar Menguy 27/10/2007 00:08

Se montrer incapable, pour une fois, de soutenir une cause juste, faire des hypothèses saugrenues (la tête Maori et le rugby  !!!!), attaquer sans cesse les personnes, prêter aux autres des intentions qu'ils n'ont pas, etc.Que Valérie Fourneyron continue comme cela. Cela permettra à chacun de se faire une idée sur les uns et les autres.

chouchou 26/10/2007 18:43

Je viens mettre le torchon socialiste au frais..Communiqué de presse sur la restitution de la tête MaoriOui, nous avons voté au conseil municipal du 19 octobre en faveur de la restitution à la Nouvelle Zélande  de la tête Maori détenue par le muséum de Rouen. Nous pensons en effet que les pays occidentaux doivent accepter que les pays du sud retrouvent de telles reliques funéraires qui leur appartiennent.Mais nous sommes particulièrement en colère d’avoir été trompés par Pierre Albertini. Alors que nous lui posions la question de « l’absence de difficultés avec les autres musées français ? », il ne nous a pas informés du désaccord avec l’Etat alors qu’il était parfaitement au courant de l’avis du ministère de la culture, au moment du vote. Il apparaît aujourd’hui qu’il a délibérément organisé cette restitution sans avoir l’intention de respecter la procédure règlementaire prévue. Son seul objectif était de “se faire un coup de publicité”. En choisissant de remettre cette tête Maori au lendemain de la finale de la coupe du monde de rugby, il pariait sur une victoire des All Blacks !La polémique publique actuelle est particulièrement déplorable pour la cause humaine que Pierre Albertini prétend défendre. S’il était sincère, il aurait cherché à aplanir les difficultés avant de présenter la délibération en conseil municipal. La tête est au muséum depuis 1875, la question pouvait être traitée dans un mois. Mais il n’y avait plus de scoop !Le maire de Rouen a, maintes et maintes fois, pris ses décisions en trompant délibérément les uns et les autres, la méthode est malheureusement trop connue des rouennais et de tous ses interlocuteurs. Dans: Conseil municipal, Actualité locale le 26 octobre 2007Un commentaire pour “Communiqué de presse sur la restitution de la tête Maori”Le 26 octobre 2007 à 13:17 Valérie Fourneyron » Blog Archive » Communiqué de presse des élus socialistes sur la restitution de la tête Maori a dit:[…] http://www.rouensocialiste.com/conseil-municipal/communique-de-presse-sur-la-restitution-de-la-tete-…  […]

chouchou 26/10/2007 16:38

Le dernier torchon socialiste est sorti! honte à eux!http://canteleu.paysdecaux.com/index.php?2007/10/26/2043-tete-maorie-l-emotion-l-unesco-et-un-ministre-apportent-leur-soutien-a-la-ville-de-rouen-le-torchon-socialisteBien à vous

edouard lefevre 24/10/2007 10:13

plutôt que de donner ds la procedure et remettre en cause des decisions plus que louables, aubanel ferai bien mieux de se pencher sur de vrais projets et réformes ds le domaine de la culture...  car jusqu'ici, c'est le vide total...

valentin 23/10/2007 18:44

Polémique étrange en effet car le geste est généreux et digne, mais pourquoi être passé outre la procédure juridique?