Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 23:47

Le grenelle de l'environnement l'a bien montré. Les esprits changent face au défi des déréglements climatiques. Le changement s'impose en particulier pour les villes que ce soit pour les déplacements ou la construction.
zacaubette.gif

La ZAC Aubette Martainville
est un site d’innovation et d’expérimentation. Dans ce cadre nous allons signer un protocole d’expérimentation avec le ministère de l’équipement pour faire de ce quartier la préfiguration d’un éco-quartier.

L'ensemble des principes et des conditions développées par ce protocole sont destinés à faire partager des objectifs dans le cadre du projet Villa.Urbaine.Durable.2 entre la Ville de ROUEN, les deux maîtres d'ouvrage Immobilière Basse Seine et KAUFMAN & BROAD, et le P.U.C.A. Mais ils ont aussi vocation à s’appliquer à toute la ZAC.

La Ville de ROUEN assurera dans ce cadre le pilotage général de l'opération et la coordination entre les deux maîtres d'ouvrage et le ministère de l'Equipement.

Le profil environnemental retenu pour l’opération définit un niveau d’exigence très performant dans les domaines suivants :

1.- relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement,

2.- gestion de l’énergie, réduction des besoins énergétiques, réduction de la consommation d’énergie primaire non renouvelable et maîtrise des pollutions générées par la consommation d’énergie,

3.- confort acoustique,

4.- gestion de l’eau, réduction des consommations d’eau potable, gestion des eaux pluviales à la parcelle

et un niveau d’exigence performant dans les domaines suivants :

1.- choix intégré des procédés et des produits de construction,

2.- gestion de l’entretien et de la maintenance,

3.- confort visuel.

Enfin, l'opération respectera un ensemble de considérations applicables sur l'ensemble de la Z.A.C. et qui permettront de s'assurer de sa bonne intégration à l'environnement :

- minimiser l'imperméabilisation des sols par une végétalisation maximale des terrains de surface, par une infiltration des eaux de pluie à la parcelle et par la réalisation de toitures végétales,

- préserver les percées visuelles entre les deux côtés de la vallée,

- développer une volumétrie bâtie qui permette une transition douce avec le quartier du Mont-Gargan, tout en assurant aux logements une protection acoustique contre les nuisances de la voie rapide Est,

- assurer une place majeure aux modes de déplacement doux.

Ce projet de protocole formalise ainsi les objectifs du programme environnemental et social de l'opération qu'il conviendra d'atteindre pour permettre le développement et la généralisation d'un habitat urbain, mixte et écologique. Il a vocation à devenir un standard de construction de la ville future.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Urbanisme
commenter cet article

commentaires

nicolas octau 14/12/2007 09:42

Je pense DES IDEES que si on dépassait les 100m ce serait déjà pas si mal . C'est vrai qu'entre le parking Téor ,le palais des sports ,les docks et les accès au pont flaubert il reste un espace ou à ma connaissance rien n'a encore été prévu .Un projet avec une tour entre 100m et 150m donnerait une image dynamique et moderne à ce quartier et en serait l'emblème !Rien n'empêche ensuite de faire un autre projet monumental (à l'échelle de Rouen ) autour de la future gare st sever .

DES IDEES 13/12/2007 14:21

Remarque intéressante de Inachis (valable dans d'autres ville sans doute...) d'où l'idée d'un IGH multifonctionnel comme précisé auparavant ; 500 mètres étant un maximum, si 400 mètres suffisent pour voir l'estuaire de Seine (pont de Normandie). La plus haute tour en construction est ici : http://www.burjdubaiskyscraper.com (nous sommes à 600 mètres environ ; d'autre projets plus ou moins importants ici : http://skyscraperpage.com . Si M. Edgar Menguy a un avis détaillé sur le sujet.

Inachis Io 13/12/2007 14:07

Un IGH à Rouen ? Cela pourrait se faire. Sachant que les IGH sont des immeubles qui dépassent 28 mètres de hauteur (pour les bureaux)...L'idée de DES IDEES de construire un immeuble de 500 mètres de haut ? Excellent, on aurait ainsi la tour la plus haute du monde. Comment n'y a-t-on pas pensé plus tôt ?Ah oui : le problème n'est pas un problème de droit d'urbanisme ou d'apport de réseau. La vraie difficulté est que le marché immobilier de Rouen n'est pas solvable pour ce type de construction.Des idées, il en faut. Un peu de mesure, il en faut aussi...

DES IDEES 12/12/2007 21:58

     Un endroit est possible (suggérer par Edgar Menguy lui-même) : proche du parking TEOR du Mont-Riboudet ; quelques images de projets à la Défense : http://www.ladefense.fr/projets_projets.php.La tour des archives est mieux depuis sa mise en lumière ! Votre position à ce sujet M. Edgar Menguy (un IGH) ?

RC Honningsvåg 12/12/2007 15:45

Je pense qu'il ne faut pas oublier que les règles d'urbanismes actuelles ne permettent probablement pas la construction d'un IGH de 500 mètres de haut. Particulièrement dans une ville comme Rouen, qui comporte de nombreux monuments.Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'un IGH d'une telle taille comporte de très nombreuses contraintes (alimentation en eau, en électricité, gestion des flux qu'il génère) qui risquent d'être difficilement assumables pour une ville comme Rouen.En revanche, un projet un peu original (du genre de l'arche de la Défense) serait intéressant pour le centre d'affaires adossé à la nouvelle gare rive gauche, bien évidemment, d'un taille plus raisonnable et après la résolution du problème du financement de la gare (et ça, c'est pas gagné).