Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

16 janvier 2006 1 16 /01 /janvier /2006 12:40

Les biotechnologies sont en pleine expansion. Elles sont une source de profits potentiels importants. Voulant en profiter à peu de frais, certains n'hésitent pas à breveter les connaissances utilisées de longue date par certaines communautés. Pendant des milliers d'années, les villageois indiens ont utilisé des extraits de margousier comme pesticide pour protéger leurs cultures. Mais lorsqu'une société américaine a breveté le procédé en 1994, l'Inde a engagé une décennie de batailles juridiques qu'elle a remportées. L'Inde a également réussi à faire invalider des licences pour le curcuma, épice aux vertus antiseptiques et cicatrisantes, et pour un dérivé du riz basmati. Pour ne pas avoir à le refaire, elle a depuis créé une Bibliothèque numérique de savoirs traditionnels pour protéger ses connaissances.

La lutte contre le biopiratage n'est pas simplement une question de fierté nationale. Elle a également des enjeux financiers importants. Il en coûte plusieurs milliards de dollars et des années de recherche aux groupes pharmaceutiques pour lancer un nouveau médicament sur le marché, un coût qui est réduit si ce lancement est facilité par les connaissances traditionnelles. En outre, l'un des objectifs du projet est de s'assurer que les populations locales bénéficient de l'éventuelle utilisation de leurs connaissances.

Le net joue ici un rôle intéressant : la défense des savoirs traditionnels. Tradition et modernité !

Site à visiter : http://indianmedicine.nic.in/

Source AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Candide 17/01/2006 13:51

Puisque la politique vous intéresse, pour une vue décapante de l'actualité, rendez vous sur LibreCours

chouchou 16/01/2006 18:09

Internet en entre tradition et modernité, c'est un peu le sujet de la réunification de la Normandie.
La Normandie, des racines et des ailes.