Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 23:37
Le conseil municipal de ce soir n'avait qu'un contenu technique, administratif et financier. Aucune délibération de projet à l'ordre du jour.
Il a été tout de même très révélateur. La gouvernance municipale et le fonctionnement du conseil commencent à se dessiner.
Nous n'avions pas d'illusions mais les choses se précisent. L'opposition ne sera pas bien traitée !

Plusieurs faits l'ont bien montré.

- Le refus obstiné de laisser une place plus importante à la minorité dans le groupe de pilotage de l'Agenda 21 en a été l'illustration la plus claire.

L'Agenda 21 est un projet global et concret, dont l'objectif est de mettre en oeuvre progressivement et de manière pérenne le développement durable à l'échelle d'un territoire. Il est porté par la collectivité et mené en concertation avec tous ses acteurs : élus et personnels, habitants, associations, entreprises, structures déconcentrées de l'Etat, réseaux de l'éducation et de la recherche.

Il se traduit par un programme d'actions visant à améliorer la qualité de vie des habitants, économiser les ressources naturelles et renforcer l'attractivité du territoire.

Un Agenda 21 doit être largement ouvert au dialogue, à la confrontation des idées et des points de vue, au débat.

La qualité des résultats réside largement dans la méthode.

L'Agenda 21 n'est pas un lieu d'affrontement politicien et ne doit pas être instrumentalisé par tactique politicienne. Il était clairement dit dans la délibération qu'il s'agissait d'une démarche pluraliste.

 

Et pourtant Valérie Fourneyron a décidé de restreindre la représentation de la minorité.

En 2006, lors de la création du groupe de pilotage, la municipalité précédente avait prévu une large représentation des différents groupes politiques ( 5 élus de la majorité et 3 élus de l'opposition). La répartition proposée devient 6 élus de la majorité et 1 élu de l'opposition ! C'est incompréhensible ! Quelle est la crainte ? N'est ce pas un sujet sur lequel il faut unir les forces ? Quelle est la volonté ?
A cette dernière question un début de réponse a été donné par le Maire : diviser l'opposition... Beau projet d'intérêt général. mais c'est raté !
En tous cas, cela prouve que les conseillers politiques sont plus influents que les conseillers écologiques. Pauvres Verts !! Ils ont déjà allégrement oublié leurs grandes idées de non cumul des mandats, voilà que maintenant ils cautionnent un déni de démocratie participative...

 

Finalement, le Maire s'est bloquée dans sa position en refusant toute ouverture au nom d'une règle mathématique obscure qu'elle a mis en place et qui s'appliquerait à toute représentation du Conseil Municipal. Elle a simplement oublié que ce comité de pilotage n'est pas une représentation extérieure mais un groupe de travail interne. Et puis est-ce que cette règle a été appliquée pour la désignation des délégués à l'Agglo que je lui avais demandé ? Non. Il s'agit donc d'une règle obscure à application discrétionnaire. Des discours aux actes ....
 
- Les propos méprisants à l'égard des conseillers municipaux de l'opposition. Ça a commencé à mon égard par Mme Rambaud (qui certes est venue s'excuser) puis ça a continué vis à vis de Catherine Morin Desailly puis de Bruno Devaux. Ce n'est pas acceptable. Le maire, chargée de la police de l'assemblée, aurait du intervenir. Le respect de l'opposition est une condition impérative du bon fonctionnement de la démocratie. Espérons que c'était une erreur de "jeunesse" et que les choses s'amélioreront par la suite...

A suivre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chouchou 21/05/2008 15:16

Réponse à mr QuilletTout est scandale pour vous, et ce depuis le début, dès lors que votre seul objectif, comme à bien d'autres d'ailleurs est de promouvoir la désinformation et l'illusion d'optique! Vous ne lisez qu'entre les lignes, seules les lignes qui vous intéressent.. Vous n'êtes même pas capable de répondre à mon scandale pointé du doigt! celui de l'augmentation des indemnités par la nouvelle majorité, alors que vous devriez le faire si l'on s'en remet à vos diverses tergiversations, ici ou là sur tous les blogs de la région. Ce n'est pas une critique de ma part, simplement un constat. N'est-ce pas scandaleux de justifier de telles augmentations d'indemnités au moment ou le pays souffre et le peuple plus encore.; allez mr Quillet dites-le bon dieu ayez le courage de défendre vos opinions! La détestation de l'ancien maire de rouen vous a fait perdre votre bon sens, comme à nombre d'internautes.. J'étais à la pose de la première pierre de la médiathèque Grammont et n'ai apperçu jour là aucun, et je dis bien aucun homme de gauche, c'était le jour ou je me sentais honteuse d'avoir appartenu un tant soit peu à ce parti politique, et de voir qu'en réalité vous refusiez pour des prétextes idéologiques, le fait que la rive gauche puisse se voir dotée d'un tel équipement au service de la culture et du savoir. C'est sans amertume que j'écris, je suis libre, mais j'assume et vous dit droit dans les yeux, que cela c'est un véritable scandale!

Frédéric Quillet 21/05/2008 07:41

C'est affolant de constater que tout ce qui interesse certaines personnes, c'est le nombre de représentants dans les commissions. C'est fou tout de même. Arrêtons les positonnement "caliméro" "oh, c'est injuste!!!" L'injustice, c'est de ne pas pouvoir arréter un projet tel que la médiathèque actuelle. Ce projet casse non seulement le budget de la ville mais il est la preuve d'une iresponsabilité politique de "L'ENSEMBLE" de l'ancienne majorité sans exception. Quand je sors de réunions de trarvail dans le secteur et que je vois sur le panneau officiel de la construction de la médiathèque la pub: "ici  Rouen investit pour votre avenir" (quelque chose comme cela),  j'ai mal au coeur de constater que des gens ont voté un projet qui n'était que la manifestion égocentrique d'un Maire et aussi de certains élus.Ce dossier est certainement le point de départ d'une longue liste. Mais continuez à vous scandliser du nombre de représentants dans les commissions...;c'est plus interessant !

boiteàidées 19/05/2008 22:53

Pour la petite histoire François, le document remis aux conseillers municipaux lors du précédent conseil municipal au sujet de l'agenda 21 précisait qu'il y aurait 5 conseillers de la majorité et 3 de l'opposition. Lors du conseil, on était mystérieusement passé à 6 et 1. Cherchez l'erreur.

Edgar Menguy 19/05/2008 22:50

François (?), Vous ne pouvez sincrément mettre sur le même plan toutes les
représentations dans les instances. On ne peut considérer de la même
façon la présence dans le CA du CHU, à l'Office du Tourisme ou dans le
GIp du Marité (impact faible des représentants) et la présence dans des
instances ou groupes de travail internes qui orientent la politique de la Ville dans le cadre de ses
compétences (Agglo, Agenda 21). Par ailleurs, la minorité était largement représentée auparavant par
l'intermédiaire des autres collectivités. Il en a d'ailleurs largement
été fait usage pour priver la ville de financements. Aujourd'hui, les
représentants de 38% des Rouennais sont écartés de la réflexion sur les
grands projets structurants. Vous me permettrez de trouver la fin de votre com un peu
condescendante. On se croirait au Conseil Municipal de Vendredi ! Dites
moi, vous ne seriez pas de la Mairie ? Alors vous pouvez surement me dire pourquoi la fameuse règle
mathématique dont vous êtes si fier ne s'est pas appliquée pour la
représentation à l'Agglo ? Bien cordialement

François 19/05/2008 19:03

Monsieur Menguy,Pour être tout à fait complet et objectif, il faudrait mentionner toutes les instances au sein desquelles la minorité est aujourd'hui représentée, alors qu'elle ne l'était pas auparavant : GIP GPV, Office de tourisme, CHU, GIP Marité... et toujours l'agenda 21, même s'il est vrai qu'il y a moins de représentants dans cette commission à présent.Les règles de la représentation à la proportionnelle ne sont pas obscures, elles sont simplement mathématiques et vérifiables.L'opposition est donc loin d'être mal traitée ! Mais il faut reconnaître qu'être dans l'opposition n'est malgré tout jamais facile, et comme tous ceux qui en ont fait l'amère expérience après avoir été en responsabilité, il vous faudra probablement quelques temps pour vous en accomoder.Bien cordialement.