Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 07:29

On le sentait venir. Le Traité simplifié de Lisbonne est fini.

Les Irlandais ont dit non au traité de Lisbonne. Ce n'est pas une bonne nouvelle mais l'Europe ne va pas s'arrêter et une solution sera probablement trouvée

Il s'agit d'un coup grave à la construction européenne mais le chemin de l'intégration européenne ne doit cependant pas s'arrêter.

Les pays membres de l'Union européenne se sont dits vendredi décidés à aller de l'avant malgré le rejet du traité de Lisbonne par les Irlandais, avec un rendez-vous dès la semaine prochaine lors du sommet de l'UE où les dirigeants vont faire le point. Tant mieux.

Ce qui est inquiétant est que l'Europe semble avoir perdu son enthousiasme, sa capacité de réforme et il s'avère une nouvelle fois que la cohésion de l'UE est fragile,  que la volonté de rénovation est épuisée. Tout se passe comme si l'Europe se diluait dans la mondialisation.

Ce vote comme les précédents a rassemblé des raisons différentes parfois éloignées du sujet lui-même et ne donne pas de réponses claires à la volonté commune de construire l'Union. Mais il faut en tenir compte.

Il est urgent de donner un nouveau souffle à l'Europe, de donner plus de clarté aux politiques Européennes et  de travailler de façon déterminée à une nouvelle répartition donnant plus de pouvoirs aux nations et aux peuples. On ne peut se voiler la face et faire l'économie de cette nouvelle façon d'envisager le projet Européen.

Faute de quoi, comme l'écrit un journal allemand :  "l'Europe est menacée de connaître le sort de nombre d'entreprises familiales: la première génération a posé les fondations, la deuxième a construit par-dessus, la troisième est sur le point de dilapider l'héritage". Nous avons la responsabilité de ne pas laisser faire ce gâchis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Europe
commenter cet article

commentaires