Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 08:37
Au terme du moratoire Européen de deux ans la situation de l'Union Européenne n'est pas plus claire qu'avant.
Si certains pays comme le Royaume-Uni, le Danemark, l'Irlande et les Pays-Bas sont satifaits de la législation européenne en cours; d'autres, comme l'Espagne et l'Italie réclament un durcissement des règles. Pour ce qui concerne la France, elle semble balancer entre les deux !!
La présidence autrichienne va organiser les 4 et 5 avril prochains un débat pan-européen sur l'avenir des OGM en Europe. Pas sûr qu'il en sorte quelque chose de plus clair ....

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Europe
commenter cet article

commentaires

brad 22/03/2006 17:21

Je me réjouis de votre prudence vis à vis des OGM. Je crois qu'il faudrait aller plus loin et vous prononcer pour l'interdiction.

Edgar Menguy 13/03/2006 14:23

Si j'ai mis en ligne ce sujet c'est que la question des OGM me laisse très perplexe. Je pense qu'actuellement la plus grande prudence s'impose et je serais partisan d'un encadrement très strict.
Au plan scientifique je pense que nous n'avons pas actuellement de données qui permettent de trancher. Sinon cela serait facile. Pour avoir une idée juste il faudrait pouvoir évaluer les effets dans le temps et les effets secondaires certainement pas tous évalués. Donc méfiance vis à vis de toute position trop péremptoire.
Je suis effectivement sensible à l'argument de l'intérêt pour les populations démunies ou connaissant des problèmes de famine liés à la faiblesse des récoltes ou à l'effet des insectes et parasites. C'est une justification pour poursuivre l'évaluation. et ne pas tout bloquer. Cela ne doit pas empêcher de chercher d'autres solutions, car elles existent.
Il est urgent de poursuivre la recherche sur le sujet sans à priori. Dans l'attente, je crois qu'il faudrait pérenniser un moratoire. Encore un sujet sur lequel le bon niveau de décision est Européen !

Sylvain C. 12/03/2006 18:08

les OGM sont actuellement LA solution mise en avant par les grands groupes industrialo-agricoles. En pratique, c'est pour l'heure une des plus mauvaises. Il suffit d'aller voir les résultats en Argentine, pays qui les utilise depuis de nombreuses années et est en train d'en revenir.Des solutions plus naturelles existent pour améliorer le rendement des terres et leur durabilité, tout en limitant la lessivation des sols et le recours aux engrais et pesticides. En outre, une reflexion est nécessaire pour limiter le recours au labourage, responsable d'environ 1/3 de l'effet de serre!La solution du semi direct et des couverts végétaux est une piste très acceptable économiquement. A découvrir sur le site de CO2 mon amour http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/emissions/co2/ pendant toute la semaine ou auprès de l'unité infosol de l'INRA d'Orléans. Impressionnant!Edgar, fait passer l'info à tes collègues...

Luc-Eric ANDRUETTE 12/03/2006 11:56

Bonjour,J'aimerais savoir ce que pense le médecin, Edgar MENGUY, des OGM ?Pour ma part, je n'ai pas d'avis formel, car on entend tout et son contraire, et je n'ai pas le recul scientifique nécessaire pour me forger ma propre opinion sur ce thème. Par contre je sais que bientôt, il faudra régler le problème de la sur-population mondial, et de son alimentation. Les OGM sont une voie, je pense, pour y remédier.LE-A