Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

23 mars 2006 4 23 /03 /mars /2006 23:15

La décision de mise en oeuvre du Contournement Est, de lancement des études complémentaires nécessaires et de prise en compte des éléments retenus lors des travaux de la commission du débat public vient d'être publiée au Journal Officiel. Ce projet majeur pour la ville devient petit à petit une réalité. On ne peut que s'en réjouir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dominique bied 24/03/2006 10:26

Je ne pense pas que ce soit une si bonne chose que cela. Le budget prévisionnel du contournement est 8 fois le budget annuel de l'université de Rouen, et nous devons construire l'économie de la connaissance. Ce budget ne tient pas compte du coût des mesures d'accompagnement. Dans une optique de maîtrise des dépenses publiques, c'est le grand écart que nous faisons.
En sus, il est de plus en plus évident que la constuction d'une deux fois deux voies va déplacer des activités économiques et de l'habitat à proximité, et donc alimenter la machinerie automobile qui donc va nous empêcher de tenir l'objectif de division par 4 des émissions de gaz à effet de  serre. En fait, en approfondissant la réflexion, ce projet va contrecarrer les objectifs du SCOT et cela va coûter très cher en argent public. Un exemple nous est déjà fourni pour l'A28.
Je pense que ce projet coûteux mérite une vraie réflexion, le ministre n'a en fait pas pris de risque et n'a pas été très courageux. Quelle différence avec le management suédois!!!
 Le projet de management de la mobilité qui coûte 100 fois moins cher  et est beaucoup plus efficace a été retenu par le pôle de compétitivité et je m'en réjouis. C'est vers quoi il faut aller.