Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 23:54
Je vous invite à lire dans le Paris Normandie d'aujourd'hui un petit article sur le devenir du dossier du Palais des Congrès.
Le journaliste demande à Valérie Fourneyron. "Et la palais des congrès où en est-on ?" Il n'a pas tort. Plus rien ne se passe et aucune information ne circule ...Silence après pas mal de battage.

La réponse est assez formidable.

On y apprend que la Cour Administrative d'Appel de Douai se prononcera "fin septembre, début octobre ..." 
Suspens insoutenable !!


Et plus loin, toujours plus fort : "En cas de rejet (tiens on a des doutes ?), la ville n'ira pas en Conseil d'Etat".
Bah oui, ... forcément puisque dans ce dossier c'est la Ville qui est attaquée par Yvon Robert. Donc, logiquement, dans l'hypothèse (d'école) où le recours d'Yvon Robert contre la ville serait rejeté pour la 5ème fois, on voit mal la Ville porter l'affaire devant le Conseil d'Etat !!! Le mélange des genres atteint ses limites.
A force de vouloir instrumentaliser la justice à des fins politiques, on se prend les pieds dans le tapis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Urbanisme
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre 30/09/2008 14:26

Cette histoire serait succulente si dans ce mot, on n'entendait pas l'autre mot : « lente ». Dans ce dossier, nous nous hâtons avec lenteur...

cigalette 26/09/2008 18:28

Bonsoir******Pas très disciplinés les conducteurs de votre ville...Cordialement