Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 22:08
Le blog Grand Rouen.com a annoncé sa disparition.


Je le regrette. Mais, ainsi va la vie des blogs comme de toute chose. Il y a un début et une fin.
J'ai toujours trouvé que Sébastien Bailly menait cette aventure avec talent. Mais, je n'ai jamais été dupe sur ses intentions politiques qu'il s'efforçait plus ou moins de masquer. Son aventure reste tout de même une réussite dont il peut être fier.
Alors, il part pour tenir le webPN...

En réfléchissant aux raisons de sa décision, j'en ai trouvé trois :
- la volonté respectable et légitime de tirer un meilleur profit financier de son travail.
- le sentiment de la mission accomplie, pendant 3 années, en sa qualité de porte parole de la campagne de reconquéte de la ville par les socialistes rouennais
- et peut être la volonté de prendre un peu de distance avec une équipe municipale dont il sent bien les limites. Difficile de s'appeler "Grand Rouen" quand tout est fait pour ramener Rouen à un rang de petite ville de province repliée sur elle-même ! Nul doute qu'il se sentira mieux dans la position d'objectivité que lui imposera sa nouvelle fonction.

Bonne chance à Sébastien Bailly !
Nous suivrons avec attention le webPN (je ne sais pas si c'est le nom exact ??)
sur lequel je ne doute pas qu'il nous donnera largement la parole.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Blogs et internet
commenter cet article

commentaires

obs 21/10/2008 23:54

Colère du patron de Paris Normandie
Les journaux Paris Normandie, Havre Libre… étaient en grève samedi, pour la troisème fois depuis le début de l'année. Les conflits sociaux creusent le déficit du groupe, en perte régulière depuis des années.

Frédéric Aurand, le président du directoire de Groupe Hersant Media (L'Union de Reims, La Provence, Nice Matin, Paru Vendu…) ne décolère pas contre les mouvements de grève qui ont affecté samedi la parution des titres du groupe Paris-Normandie (Paris-Normandie, Havre Libre, Havre Presse et Progrès de Fécamp). Ces mouvements, conduits par la Filpac, Fédération CGT des travailleurs des industries du livre, du papier et de la communication, et qui affectent toujours les parutions de samedi, soit le jour des plus fortes diffusions, se produisent pour la troisième fois depuis le début de l'année. «Cela représente au total un coût de 250 000 euros, ce qui porte la perte estimée du pôle pour l'ensemble de l'année 3 millions pour un chiffre d'affaires d'environ 50 millions d'euros», souligne Frédéric Aurand. «Je ne voudrais pas être celui qui fermera le groupe Paris Normandie mais je ne suis pas sûr que les actionnaires, en cette période de crise, imaginent soutenir plus longtemps le déficit du pôle si les salariés ne montrent pas des signes tangibles de cohésion et de volonté de revenir à l'équilibre», prévient-il.

obs 21/10/2008 23:06


Colère du patron de Paris Normandie

Les journaux Paris Normandie, Havre Libre… étaient en grève samedi, pour la troisème fois depuis le début de l'année. Les conflits sociaux creusent le déficit du groupe, en perte régulière depuis des années.

Frédéric Aurand, le président du directoire de Groupe Hersant Media (L'Union de Reims, La Provence, Nice Matin, Paru Vendu…) ne décolère pas contre les mouvements de grève qui ont affecté samedi la parution des titres du groupe Paris-Normandie (Paris-Normandie, Havre Libre, Havre Presse et Progrès de Fécamp). Ces mouvements, conduits par la Filpac, Fédération CGT des travailleurs des industries du livre, du papier et de la communication, et qui affectent toujours les parutions de samedi, soit le jour des plus fortes diffusions, se produisent pour la troisième fois depuis le début de l'année. «Cela représente au total un coût de 250 000 euros, ce qui porte la perte estimée du pôle pour l'ensemble de l'année 3 millions pour un chiffre d'affaires d'environ 50 millions d'euros», souligne Frédéric Aurand. «Je ne voudrais pas être celui qui fermera le groupe Paris Normandie mais je ne suis pas sûr que les actionnaires, en cette période de crise, imaginent soutenir plus longtemps le déficit du pôle si les salariés ne montrent pas des signes tangibles de cohésion et de volonté de revenir à l'équilibre», prévient-il.

hub 14/10/2008 10:42

Quelle médiathèque Mr Crochet, il n y a plus de médhiatèque mais une petite bibliothèque du quartier Grammont.

François de Rouen 13/10/2008 14:42

Très correcte analyse d'E. Menguy sur cette fin en queue de poisson du blog du très proche de l'élite PS rouennaise S. Bailly.Au-delà de cette péripétie, mon constat est que la "blogosphère" dont beaucoup se gargarisent engendre (sans jeu de mot, Sébastien B.) surtout des "courriers des lecteurs" - appelons ça ainsi - la plupart du temps nuls. Il suffisait, ces dernières semaines, de lire les commentaires des habitués de Grand Rouen: des potes qui causaient entre eux, prompts à se gausser de celui qui n'appartenait pas à leur petit cercle. Et des centaines de blogs ressemblent à cela: jamais ils ne remplaceront la presse et ses journalistes professionnels, aussi casse-pieds et redondants soient souvent ceux-ci.A présent, Bailly chez Hersant Médias... Fera-t-il preuve de verve, de légéreté intelligente? Parallèlement, le site de PN, et PN tout court, conserveront-ils une certaine indépendance vis-à-vis des municipalités socialistes? On peut nourrir quelque crainte. Ou non. Il serait stupide de juger a priori. Bon travail au quotidien régional, et rendez-vous dans quelques semaines pour de premières impressions.

jeff 11/10/2008 02:45

retrouvez Rouen Politique pour l’info politiquehttp://rouenpolitique.over-blog.com/