Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 21:40

En ces temps de crise et de menaces sur l'emploi, il est indispensable de penser l'avenir autrement. Et, si il y avait un moyen de passer du rouge ...au vert ?

C'est ce que suggère le rapport "Emplois verts : Pour un travail décent dans un monde durable", publié récemment. Il soutient que le marché de l'économie verte devrait passer de 1370 milliards de dollars par an actuellement à 2740 milliards à la fin de la prochaine décennie. Le rapport a été co-rédigé par le Bureau international du travail (BIT), le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), la Confédération syndicale internationale (CSI) et l’Organisation internationale des employeurs (OIE).

Les énergies renouvelables, qui représentent seulement 2% de la production mondiale d’énergie. Mais, selon des projections, des investissements de 630 milliards de dollars d’ici 2030 dans ce secteur se traduiront par au moins 20 millions d’emplois supplémentaires.

Près de 2,3 millions de personnes ont trouvé un nouvel emploi dans le domaine des énergies renouvelables au cours des dernières années. Plus de deux millions de personnes devraient être employées d’ici 2030 pour l’énergie éolienne et 6,3 millions dans le solaire.

Le document avertit en même temps que le changement climatique (inondations, sécheresses, ouragans) peut avoir des effets négatifs sur l’emploi, en particulier parmi les familles qui vivent de l’agriculture et du tourisme dans les pays pauvres les plus vulnérables.Il prévient également des risques que peuvent représenter ces emplois verts qui peuvent être dangereux pour la santé, précaires et mal payés, particulièrement dans l'agriculture et pour le recyclage.

Un secteur porteur qu'il conviendrait de bien encadrer dès maintenant !

source Edicom

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Laure 14/10/2008 10:16

Contente de te voir sur le chemin de la raison. Tu n'as plus qu'à rejoindre Cap 21 !

Frédéric CROCHET (FredHook) 13/10/2008 23:27

En attendant, nos banques vont verdir aussi car l'état leur accorde 360 milliards d'euros pour repartir. L'état va aussi donner donner beaucoup d'argent aux constructeurs de véhicules verts.Où l'état trouve t'il cet argent?

Dominique Bied 13/10/2008 22:17

Mais ceci n'est pas un scoop. Cela fait 20 ans que nous le disons. Les écologistes ayant une culture économique, après avoir été vilipandé, ringardiser, ridiculisé, exclu de toute forme de pouvoir enregistrent avec satisfaction la reprise de leurs idées. Là où ça pêche, c'est que la mise en place dans les faits est d'une lenteur consternante. Alors, qu'attendez-vous pour rejoindre le Modem et faire du vrai développement durable?Il faut aussi dire une chose. Une vrai politique de développement durable commence par éviter les gaspillages.Dans le domaine des infrastructures routières, par exemple, depuis 30 ans on dimensionne, pardon, surdimensionne les infrastructures urbaines pour des flux de pointe, ce qui constitue un énorme gaspillage. Et on continue avec le contournement Est.La fuite en avant continue. Mieux vaut commencer par faire de la logistique de transport des personnes et des économies d'énergie en premier et avec l'énergie qu'il faut. La conversion de notre système énergétique ne fera qu'accompagner cela. Le basculement de système énergétique sera obsolete sans cette logistique. Mieux vaut l'intelligence organisationnelle de l'homme que la consommation de matière.Mais attention c'est tout de suite qu'il faut agir et fort, car la prochaine crise sera écologique et c'est pour dans une vingtaine d'années si nous ne faisons rien. Et elle sera pire que celle-ci, et surtout irreversible car nous ne pourrons pas la résoudre à coup de garantie en milliards d'euros.La première chose à faire, est de réformer le système monétaire mondial et la mesure du PIB. Il faut le faire de suite car c'est ce système qui est responsable des crises et de l'épuisement des ressources de la planète. http://www.vimeo.com/1711304