Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 20:10
Dimanche, sous le beau soleil d'automne, les militants socialistes (élu de la ville en tête) nous distribuaient au Clos Saint Marc des tracts du PS local. Toujours intéressant de lire ces documents !!!
Dans ce tract, l'un des articles était consacré au Grenelle de l'environnement.


On nous expliquait, donc, que rien ne resterait du " ...Grenelle de l'environnement une fois que le gouvernement et les députés de droite auront cédé à tous les lobbies un à un." Et patati et patata... Bref, on allait voir ce que l'on allait voir !
Aujourd'hui, sous les ors de la République, à l'Assemblée Nationale, les socialistes  (et donc notre Députée-Maire) ont voté à l'unanimité le texte sur le Grenelle de l'environnement !!
Flagrant délit de double langage...
A Rouen, une idée ; à Paris, une autre...

En tous cas, si l'on laisse de coté ce manque de vision locale (impossible de se résoudre à s'y habituer), bravo à Jean Louis Borloo, et au gouvernement, pour la réussite de ce grand projet du quinquennat de Nicolas Sarkozy qu'est le Grenelle de l'environnement. Rien n'est parfait, tout est perfectible, mais rien ne sera jamais plus comme avant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Bernard Ficheroulle 22/10/2008 10:37

Fredhook, révise ta tipp avant de dire n'importe quoi!Et puis c'est du brut que tu mets dans ta voiture?Et la baril il est en dollars et pas en euros... tu le paye en dollar ton plein?La vie n'est pas si simple que cela.Sur le grenelle, il y a assuremment des avancées dans la loi mais très timides par rapport aux recommendations des COMOP. C'est sur qu'il faudrait aller un peu plus vite.Commençons à Rouen par détourner les camions du centre-ville!

François de Rouen 22/10/2008 09:59

@Dominique Bied. La protection de l'environnement devrait aussi passer par la protection contre de telles argumentations pour le moins tarabiscotées... demeurons poli. Oui, les parlementaires ont tendance à être sensibles aux lobbies. Mais dans un contexte difficile, les dossiers avancent. Grâce à Sarko et ses meilleurs ministres. Quant à "nos" PS, eh bien, ils sont politiquement médiocres.Au fait, l'OCDE vient de publier une longue étude démontrant que l'écart entre riches et pauvres a DIMINUE, en France. Quels médias en parlent? Et qui a vraiment relayé l'enquête sur les énormes dépenses des foyers en matière de communication et multimédias, des dépenses qui limitent évidemment le pouvoir d'achat...?

Frédéric CROCHET (FredHook) 21/10/2008 22:44

en juin le baril de pétrole coûte 150 dollards et on paye le gas oil 1,50 euros le litre.maintenant le baril est à 74 dollards et on paye le litre de gas oil 1,28 euros: ça ce n'est pas du double language, c'est quoi, au fait?on devrait payer ce litre de gasoil 0,74 euros...

Dominique Bied 21/10/2008 22:15

Eh bien si, beaucoup de choses continuent comme avant, et les gains potentiels ne se font qu'à la marge et en tout cas pas à la hauteur des enjeux. Il est donc utile de dire oui au minimum, mais de mettre en garde sur les manques. Il n'y a pas de double langage mais un principe de réalité. Il n'y a rien sur le nucléaire ou les OGM par exemple, pas grand chose sur la logistique de transport des personnes. Le seul point fort sont les mesures sur le bâtiment et encore, on a trouvé le moyen d'atténuer les contraintes en passant de 50kwh/m2 par an à 120, ce qui est une catastrophe, ceci pour le neuf, et l'ancien sera faiblement traité. On reste encore plus ou moins dans l'affichage. En plus, ce minimum vital obtenu n'a été possible qu'avec une bataille acharné des verts depuis 30 ans. On ne peut pas dire que l'ensemble du corps de députés UMP et nouveau centre soient des champions de l'écologie et du développement durable.Il faut vraiment passer une vitesse, sinon, la bulle écologique, prochaine bulle à venir dans les 20 prochaines années, nous éclatera à la figure avant qu'on ait pu levé le petit doigt. Quand je vois que ce qui n'est pas cher et effiace n'est même pas fait, on se dit que le grand parti du développement durable qu'est le Modem est une nécessité pour la France et l'Europe, et les socialistes aussi.