Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

26 avril 2006 3 26 /04 /avril /2006 08:32

Cela fait 20 ans aujourd'hui qu'a eu lieu la catastrophe majeure de Tchernobyl. C'est à dire hier, ou même il y a une heure, en "temps nucléaire".

Les choix que nous serons amenés à faire, notamment pour lutter contre le réchauffement climatique, engageront notre responsabilité à l’égard des générations futures. Cet accident dramatique doit être pris en compte dans ces choix. La pire des choses serait de le minimiser ou de l'ignorer. L'exigence de responsabilité est au cœur de l’engagement politique. C'est pour cela qu'un débat serein, transparent, refusant les idéologies et de dimension Européenne doit être mené sur ces questions d'énergie en général et du nucléaire en particulier.

Nous devons aller progressivement vers un système énergétique plus économe en énergie fossile et plus diversifié en sources d’énergie. Pour cela, nous devons faire une plus large place aux énergies renouvelables (solaire thermique, solaire photovoltaïque, éolien, biomasse, géothermie...) qui sont incontestablement des énergies d’avenir.

Une directive européenne nous impose d'ailleurs de faire passer, d’ici à 2010, la part des énergies renouvelables de notre production d’électricité de 15 % à 21 % . Il faut que nous tenions cet engagement. Pour le faire nous devrons renforcer notre politique de recherche et d’innovation. C'est un effort indispensable pour que l'énergie nucléaire ne soit qu'une énergie de transition.

Beaucoup de choses restent à élucider sur Tchernobyl et les conséquences ne sont certainement pas encore mesurées. C'est en particulier le cas pour les populations touchées qui ont beaucoup souffert et continuent à souffrir de cet accident. C'est humainement inacceptable. "Nous sommes tous des Ukrainiens" comme s'exclamait Joël de Rosnay à l'époque.

A cette occasion, je me permet de vous rappeler l'article que j'avais consacré en Novembre à l'association Paletot , une association Rouennaise qui souhaite venir en aide aux enfants de Tchernobyl. Il faut l'aider car elle fait un travail plein de générosité et d'amour.

Mais nous devons aussi mettre tout en oeuvre pour qu'une telle catastrophe ne puisse plus se reproduire avec de telles conséquences. Car il faut panser les plaies du passé mais aussi préparer l'avenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Candide 02/05/2006 01:44


Lancinante question


C’est l’histoire d’une manipulation, d’une mystification*, d’une insulte au QI des français. Il y aura 20 ans demain c’était en Ukraine Apocalypse now. Et quelques jours après les rayonnements ionisants étaient bloqués par la ligne Maginot.

La France épargnée pouvait continuer à consommer des laitues et à boire du petit lait.
Inutile de revenir sur ce cas exemplaire de désinformation si ce n’est pour faire deux remarques :
Vingt ans après on ne sait toujours pas qui a décidé de ce mensonge d’Etat.
Ce qui conduit à penser que si un désastre « équivalent » se produisait en 2006, les mêmes causes produisant les mêmes effets, la vérité serait encore occultée.
Lancinante question : mais que font les média ?

Candide 01/05/2006 19:01


Lancinante question


C’est l’histoire d’une manipulation, d’une mystification*, d’une insulte au QI des français. Il y aura 20 ans demain c’était en Ukraine Apocalypse now. Et quelques jours après les rayonnements ionisants étaient bloqués par la ligne Maginot.

La France épargnée pouvait continuer à consommer des laitues et à boire du petit lait.
Inutile de revenir sur ce cas exemplaire de désinformation si ce n’est pour faire deux remarques :
Vingt ans après on ne sait toujours pas qui a décidé de ce mensonge d’Etat.
Ce qui conduit à penser que si un désastre « équivalent » se produisait en 2006, les mêmes causes produisant les mêmes effets, la vérité serait encore occultée.
Lancinante question : mais que font les média ?

Sylvain C. 27/04/2006 10:26

Plusieurs choses à ne pas oublier sur ce thème :1. Le nucléaire N'EST PAS une énergie renouvelable. Les ressources en uranium sont limitées et nous laissent juste un peu plus de temps que le pétrole pour trouver des solutions alternatives2. Le rendement énergétique de nos centrales nucléaires est TRES mauvais. Près de la moitié de l'énergie est dissipée dans le refroidissement.3. Le danger, rarement évoqué, est permanent. Il est à nos portes avec Penly et Paluel. Il en est du nucléaire comme du reste. Ca n'arrive pas qu'aux autres. Et ceux qui disent que les centrales françaises sont beaucoup plus sures que leurs homologues de l'ex union soviétique, sont les mêmes que celles qui avaient prétendu que le nuage radioactif s'était arrêté aux frontières.4. Les déchêts produits et le traitement des centrales désafectées sont réellement problématiques. Aucune solution satisfaisante n'existe encore.En fait, le nucléaire est tout sauf une énergie d'avenir. C'est un avatar des risques de pénurie du pétrole. Sauf à investir massivement dans la recherche pour trouver de nouvelles formes et méthodes d'utilisation, cette énergie est condamnée par les risques qu'elle génère pour l'homme.

Monsieur Julien 27/04/2006 02:54

Tout à fait d'accord sur les nouvelles formes d'énergie à développer.Tchernobyl et ses conséquences sont à méditer. Mais n'oublions pas que le nucléaire nous rend énormément service : une énergie peu chère qui nous permet une indépendance énergétique, économique et militaire. Seule difficulté : la question des déchets. Les centrales à venir nous donnent beaucoup d'espoir en ce sens.

edouardl lefevre 27/04/2006 00:34

ce qui est sur, c'est que l'on s'est bien moqué de ns en ns fesant croire que le nuage s'était arrêté à la frontière...