Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

25 avril 2006 2 25 /04 /avril /2006 08:01

Selon un sondage TNS-Sofres, une large majorité des salariés du secteur public sont favorables à des changements souvent réputés tabous : 72 % seraient favorables à "un service minimal en cas de grève",  84 % à "élargir les horaires d'ouverture aux usagers".
64 % approuveraient le développement "des promotions et rémunérations au mérite", et quelque 62 % se disent favorables au développement de
"la culture de résultats, des indicateurs permettant d'évaluer les services".
En revanche, l'idée de "saisir l'opportunité du départ en retraite pour alléger les effectifs et se réorganiser"  suscite un moindre consensus : 57 % des fonctionnaires interrogés la soutiennent, 42 % s'y déclarent hostiles.

Des résultats qui montrent qu'il faut se méfier des idées reçues et des généralisations hâtives. C'est aussi le signe d'une prise de conscience du besoin de changement dans notre pays. Il est temps de l'aborder sans tabous mais dans le cadre d'un dialogue social renouvelé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Denis de Fleury 30/04/2006 20:20

Les salariés du secteur public (dont font partis les fonctionnaires) ont toujours été dans leur grande majorité favorables à la satisfaction du public.  Il ne faut pas croire que le petit personnel est toujours incapable, incompétent, irrascible, fainéant... La plupart du temps, la hiérarchie leur impose la façon de travailler. C'est cette hiérarchie qui doit trancher entre rentabilité et qualité, mais qui fait tout peser sur les épaules des salariés en contact avec le public. Et cette hiérachie dépend indirectement et(ou) directement de la classe politique qui oriente les priorités.
Par contre, en ce qui concerne le droit de grêve et le service minimal, j'aimerais connaître la question précise qui a été posée.

Didier 25/04/2006 17:34

A votre place, je me méfierais, ce même institut donnait 56 % de "Oui" au référendum sur la constitution européenne à 1 mois et demi des élections.Voir:http://www.tns-sofres.com/etudes/pol/150305_baroref_r.htm