Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 19:26

Je crois que c'est l'honneur de Nicolas Sarkozy et de la majorité de mettre à l'étude un projet d'évolution de l'autorité parentale et du droit des tiers : C'est à dire de traiter la question du rapport du parent biologique et du parent social. C'était un engagement de campagne. Il est tenu.

Ce texte veut adapter le droit à une société qui a profondément changé : sur 17 millions d'enfants, 1,6 million (9,4 %) vivent dans une famille recomposée et 2,4 millions (14 %) dans un foyer monoparental. C'est une situation qui pose des questions et des difficultés. Nous en sommes souvent témoins à l'hôpital pour obtenir des autorisations chez les mineurs.

Il est donc certainement indispensable de faire évoluer les textes sur ce sujet.

La question a évidemment tout de suite été dépassée par un débat sur l'homoparentalité et l'adoption par les couples homosexuels. Il me semble que sur ces sujets, il faut avancer avec prudence mais avancer avec ouverture et tolérance. Les extrémistes des deux bords n'ont pas raison. Refuser le débat est une erreur, ne pas prendre le temps de réfléchir aux conséquences majeures de chaque décision sur ce sujet est une erreur.

Une fois ce texte adopté, il me semble qu'il faudra réfléchir à un certain nombrée questions avant d'aller plus loin :

- Comment faire primer dans toutes circonstances le droit de l'enfant, son intérêt, sur le droit à l'enfant ? L'enfant ne doit en aucun cas être l'objet d'un désir. Il doit être sujet et projet de vie. C'est pour moi la question essentielle.

- Prendre le temps de définir et d'établir un consensus sur "la parentalité" Ce mot est devenu un fourre-tout. Il ne suffit pas d'être désigné ou reconnu parent pour se sentir ou être parent. On devient parent. Tous les parents l'ont ressenti et bien compris. Faut-il définir une  homoparentalité, ce qui donne à penser que les processus psychiques qui font que l'on devient parent ne sont pas les mêmes selon que l'on est homosexuel ou hétérosexuel. Ce n'est pas si sûr ?

- Comment définir les rapports, et leur évolution, entre parentalité et filiation ? La filiation est la référence fondatrice de la société. Dès lors que l'on modifie le rapport filiation/parentalité, quel en seront les conséquences pour la société ?

 

Je suis certain qu'il y a bien d'autres questions qui se posent. Il faudra aller au bout de ce débat. Je ne crois pas que cela pourra se faire dans l'urgence ni dans l'outrance.
Je suis tout à fait favorable aux avancées proposées par le texte actuel. Je suis également tout à fait partisan d'une poursuite du débat autour de cette question de société majeure. Mais il ne faut ni bruler les étapes ni se cantonner dans le statu quo.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Agrum 23/03/2009 08:10

Voilà ce que je veux dire, mon cher Edgar. Tout le monde n'a pas votre classe à l'UMPhttp://www.mon92.com/2009/03/militants-ump-homophobes.html

Agrum 14/03/2009 16:34

Pour info:http://www.rue89.com/2009/03/12/la-petition-contre-les-parents-gays-de-retour-a-lassembleeVos amis à l'UMP sont des gens formidables.

Nearyou alias Garfy 11/03/2009 21:35

J'ai souvent répondu sur un site où, surprise ! , en dépit des circonstances toutes les demandes concernaient le père ou la mère biologique à retrouver.Regardez également www.renouage.fr vous serez édifié.

Agrum 10/03/2009 14:16

Ce vous n'était pas un vous=Edgar menguy, voyons, mais bien à l'UMP telle qu'elle se révèle régulièrement (oubliée déjà les pancartes "les homos au four" du temps de vos manifs anti-pacs?)Pour ne prendre qu'un exemple, mais il y en a des tonnes dans votre camp politique: madame Boutin, toutes ses manoeuvres à l'encontre de cette cause, n'est-elle pas à l'UMP? N'utilise-t-elle pas dailleurs sa position politique pour imposer ses convictions religieuses? De deux choses l'une, monsieur Menguy, soit vous considérez que son attitude (et celle d'autres) vont à l'encontre des droits de l'homme, du citoyen et des enfants, et alors vous auriez dû condamner vivement certaine position, forcer un vrai débat et refuser les fioritures, que les choses avancent enfin dans un sens ou l'autre; soit vous délayez votre discours, vous dites, peut-être qu'on devrait discuter, tralali tralala, et ce discours demeure alors, hélas, vain. C'est l'effet que produit votre article, pourtant si noble, si rempli de mansuétude et d'ouverture d'esprit, je ne le nie pas. Et avant que vous ne l'ajoutiez, oui, c'est vrai, dans l'autre bord il font subir l'homophobie Agazinskienne, moins lourde peut-être, mais bien insidieuse et à terme toute aussi nuisible.Je suis navré de vous avoir froissé vous personnellement, vous connaissez l'estime que je vous porte. mille excuses.

Edgar Menguy 10/03/2009 13:01

> AgrumJ'ai hésité à publier votre com car je me suis demandé si vous aviez bien lu mon post...Finalement, je vous publie parce que je crois vous êtes l'illustration de l'outrance à laquelle je faisais allusion et vous démontrez bien qu'un tel comportement ne sert pas la cause qu'il veut défendre.Vous seriez bien inspiré de réfléchir un peu plus sur ce sujet et d'accepter le doute plutôt que d'asséner vos certitudes et m'en attribuer d'autres que je n'ai pas.