Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

1 juillet 2006 6 01 /07 /juillet /2006 19:10

YSA Ossard Latgé ; RC 69 B 13 - Photo : FURAX, J. PéréEn tant que (très modeste) pratiquant du cyclisme dans un club de l'agglomération Rouennaise, je sais combien ce sport est difficile. C'est probablement l'un des plus exigeants sur le plan physique. Les coureurs cyclistes sont, à mon avis, des sportifs qui méritent un grand respect pour les efforts qu'ils doivent consentir.

Tous les ans, j'attend avec impatience le Tour de France. Je le suis avec passion. Je sais que nous sommes nombreux dans ce cas.

Et puis patatras, voilà qu'une nouvelle histoire de dopage vient tout briser. Si ce sport est difficile, rien ne peut justifier, ni excuser, le recours au dopage ou à la manipulation médicale. C'est inadmissible sur le plan sportif et inacceptable sur le plan des risques encourus par les coureurs. Cette histoire de transfusion mérite bien sûr un carton... rouge. Et dès que les faits seront établis, les sanctions les plus sévères doivent être prises.

J'en veux aux dirigeants, aux sponsors, aux médecins et aux coureurs qui se livrent à de telles pratiques. Ils risquent de tuer le Tour de France : leur raison d'être et notre passion. Il faut leur dire haut et fort "Ne tuez pas le Tour de France"

NB : Cette après-midi, je n'ai pas regardé le prologue. Je suis allé rouler dans la campagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Edgar Menguy 22/07/2007 00:07

Faire un Tour de France (cyclo) est un vieux rêve mais je ne suis pas sur de réussir à le réaliser un jour ....En revanche, je suis prêt à faire un tour... en France, car je prends à partir d'aujourd'hui un moment de recul et de repos qui va me permettre d'aller me ressourcer dans quelques coins de France qui me sont chers.Bonnes vacances.A bientôt

chouchou 21/07/2007 17:24

Bonjour,Juste un petit mot, pour dire simplement, que c'est très agréable pour moi, de lire ou relire quelques commentaires, quelques track forts sympathiques et ce depuis pas mal de temps..Prêt pour le petit tour de France Mr Menguy?:-)

Denis de Fleury 10/07/2006 16:38

C\\\'est peut-être un commentaire tardif mais cet article me fait poser ces questions bien innocentes :- si le Tour avait fait étape à Rouen, la réaction aurait-elle été semblable ? Car à Caen, les problêmes de dopage n\\\'ont nullement empéché les spectateurs de venir nombreux participer à la fête dans une atmosphère bon enfant.- si le dopage est un aussi grave problême, il serait bon aussi montrer son désaccord dans toutes les occasions importantes. Pourquoi ne pas aller jouer au ballon sur la plage plutôt que de regarder une certaine finale à la télé ou sur grand écran ? - le foot et le vélo n\\\'ont pas la même notoriété, on pardonne moins à un coureur...Selon que vous serez puissant ou misérable...

Candide 04/07/2006 17:10


Coup de torchon ?


Le Tour serait-il sur la bonne voie, sur le chemin de l’eau claire ?
Soyons optimistes. La disqualification de stars encombrantes, Ullrich et Basso, est un signal fort pour ceux qui, à l’instar d’Armstrong, pensaient que leur statut de favori valait impunité.

Les organisateurs du Tour de France n’auront pas fait œuvre de bravoure, les espagnols ont donné le coup de torchon. Ils se seront contentés du service minimum : exclure les plus voyants des contrevenants. Quant aux autres, on continuera à nous bercer d’illusions. Ils carburent à l’eau claire…
 
On ira de notre bémol jusqu’à ce qu’un Tour soit bouclé à une vitesse moyenne inférieure à celle du Tour précédent. Cette année là, on pourra se féliciter : le coup de torchon fait son effet.

chouchou 03/07/2006 19:30

Pour s'aérer un peu les neurones -:)
Dopage, vous avez-dit dopage, cliquer et vous verrez :
http://www.za3ma.net/modules/videos/index.php?video=158