Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

9 juillet 2006 7 09 /07 /juillet /2006 13:20

Zidane y va marquer.

Oui, mais quand ?

Les 2 équipes sont tellement proches que l'on peut imaginer un petit scénario, comme ça.

Fin du temps réglementaire : match nul 1 à 1

Fin des prolongations : match nul 2 à 2

Tirs au but : 4 partout.

L'italien s'élance, arrêt de Barthez. C'est le dernier tir pour la France. Si il est réussi la France est championne du monde, sinon c'est l'aventure. C'est Zidane qui va tirer. Dans quelques secondes il aura terminé sa carrière...

Stress maximum garanti.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Frédéric CROCHET (FredHook) 11/07/2006 22:03

Pourquoi tant de haine?La victime italienne du coup de tête a déja utilisé lors d'un autre mach le coup de coude dans le visage d'un adversaire qu'il a mis en sang...

chouchou 11/07/2006 17:17

Mr Raphaêl,
Dans toute compétition, il ya un gagnant et un perdant. c'est la dur loi du sport, c'est ainsi.
La France a perdu. On ne l'attendait pas à ce niveau, elle avait déjà gagné dans nos coeurs c'est bien l'essentiel..
La violence est inacceptable d'où qu'elle vienne.. le carton rouge justifié à l'endroit de Zidane
Si la vidéo permet de sanctionner sur image un joueur, alors je revendique que la vidéo comporte le son pour qu'il soit audible par toutes et par tous.
Les sanctions justifiées et les discriminations verbales ou autres, pointées sanctionnées à juste titre.
J'aimerai savoir les propos tenus par MM, qu'elles sont'ils, qu'elles portées, qu'elle crédit leur accorder?
Pour moi, c'est une question de dignité, car je ne peux penser un seul instant qu'un sportif comme Zidane puisse commettre l'irréparble 10 minutes avant la fin d'un match de coupe du monde sans raison, sans avoir très justement une bonne raison..
Cela ne changera rien au match, mais lorsqu'une coupe du monde se joue sous l'égide de valeurs humanistes, du respect de la tolérance de fraternité, l'auteur de paroles verbales non maîtrisées.. doit aussi être sanctionné.. A suivre
 
 

RAPHAEL ZACHARIE DE IZARRA 11/07/2006 02:13

(PS : L'insulteur italien aurait-il intrigué pour faire sortir Zidane ? Cette éventualité est toujours possible chez les compatriotes de Machiavel, fins stratèges... Prendre de la sorte l'adversaire avec les mots et non avec les mains afin de le faire expulser du terrain à un moment critique du match dans le dessein d'affaiblir son équipe est la chose qui vient naturellement à l'esprit. L'insulteur n'est pas fautif : il n'a touché Zidane qu'avec les mots. L'insulté a répondu avec les mains. Avec la tête plus précisément. Lui en revanche est fautif. Si ainsi furent les choses, alors bien joué l'italien !)

Benoît L. 10/07/2006 22:42

Tiens j'avais fait le même prono.Tant pis.C'est quand même beaucoup mieux que ce que l'on espérait tous.La preuve qu'avec la volonté et la solidarité, on peut se surpasser.

RAPHAEL ZACHARIE DE IZARRA 10/07/2006 18:02

CHOC DES TITANS Ordinairement je ne m'intéresse nullement au jeu de balle au pied (football pour les puristes). Le match d'hier (Mondial du 9 juillet 2006) fut passionnant cependant. Des milliards d'humains regardaient dans la même direction : nos onze étoiles nationales projetées en orbite mythique devenaient quasi cosmiques. Parties pour la légende. Ou la désagrégation en plein vol. Finalement la chute des héros français, rendue encore plus pathétique par les mines abattues et les pleurs rentrés, c'était encore plus beau que leur gloire ! Jusqu'au dernier moment le suspens a fait frémir des milliards de gens. Magnifique spectacle planétaire ! La fin fut cruelle, tragique, poignante : nos demi-dieux sont tombés. Voilà précisément ce qui a donné tout son éclat au match. Sans cette chute vertigineuse, sans le coup de tête félon de la part de Zidane, sans ces larmes finales mêlées à la sueur, quel intérêt aurait eu cette partie de jeux du cirque moderne avec Chirac trônant comme un empereur romain au-dessus de l'arène ? Il fallait que les onze astres s'éteignent avec fracas pour que le chaos soit beau. Zidane sorti du terrain au dernier moment, quelle surprise ! L'apothéose, inattendue, théâtrale, terrible, fut à la hauteur de l'évènement. Les coeurs ont cogné, pleins de sanglots, les têtes ont tourné, pleines de rêves brisés... En un seul coup de ballon les onze sont passés du statut de héros à celui de perdants planétaires. C'est ça qui était magnifique. Raphaël Zacharie de Izarra raphael.de-izarra@wanadoo.fr