Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 02:42

Intervention sur le PPI


Le Plan Pluriannuel d'Investissement constitue la traduction financière et en termes d'opérations du projet de territoire, du projet urbain d'une ville.

Les objectifs d'un PPI sont doubles :

- mettre en cohérence les investissements de la ville avec sa vision de l'avenir

- permettre une plus grande lisibilité de ses opérations vis à vis de ses partenaires publics et privés.

Le Plan Pluriannuel d'Investissement doit ainsi devenir, avec le projet de la ville, un document de référence.

C'est pour ces raisons, que la présentation de votre Plan Pluri annuel d'Investissement était attendu.

Près d'un et demi après votre élection, nous avons enfin les élèments qui vont guider votre action pour les années à venir. Vos engagements électoraux, vos promesses, vos annonces dans la presse, les marges de manœuvre nouvelles que vous offraient l'Agglo, le Département et la Région, faisaient imaginer que l'innovation, l'ambition, les projets urbains structurants majeurs seraient au rendez-vous.

La déception est aujourd'hui à la hauteur des attentes.

Je vous dirais tout simplement : "Tout ça pour ça !!"

Pour faire un PPI, il faut des financements, vous dites que vous n'en n'avez pas beaucoup ! Il faut aussi une vision d'avenir de la ville. Et ça vous n'en n'avez pas du tout...


Pas de vision de l'avenir, pas d'ambition, l'abandon de tous vos engagements de campagne ou presque au profit d'un saupoudrage sans ligne directrice. Vous n'avez pas de vision de la ville et vous l'assumez en disant dans votre rapport que : "La préoccupation de l'équipe municipale consiste à réaliser des projets réalisables techniquement et financièrement !!!". Difficile de faire plus "techno". Finalement que restera-t-il de votre PPI ? Pas grand chose !!! Sauf, votre grand projet, l'augmentation des impôts. Pour vous PPI veut dire : Plan de Progression des Impôts !


Alors, il est vraiment difficile de faire ressortir quelque chose de saillant de ce plan. Il est même difficile d'y retrouver les priorités que vous annoncez. Où est l'attractivité ? Où est le développement durable ?


J'aurais pu me livrer à l'exercice de comparer votre programme électoral avec ce PPI, mais je vous l'épargne car il ne faut pas être trop cruel.

Sur vos annonces de ce soir, dont on verra par la suite ce qu'elles deviendront car vous nous avez appris à être prudents (cf le projet de l'Ile Lacroix), je voudrais souligner l'insuffisance évidente de certains investissements envisagés : 2 millions d'euros pour la réfection de la place des emmurés, 7 millions pour Luciline, 4 millions pour l'équipement sportif indispensable sur la rive gauche ou 3 millions pour Repainville et ce qui devait être un éco-quartier... Il est évident que ces projets sont soit menacés, soit promis à une réalisation au rabais.

Je voudrais aussi souligner ce qu'il n'y a pas dans ce PPI. Rien pour la place de la Cathédrale, sur la quelle vous aviez promis beaucoup et entre autres un jardin en lieu et place du palais des congrès. Rien sur les aménagements cyclables (oublié le remonte-pente vélo...). Rien sur la réfection des boulevards. Rien sur la maison des arts et des artistes. Etc ..


Quelques mots maintenant sur votre grand projet : L'augmentation des impôts.

Les Rouennais devront payer 8% de plus dès 2010. Ceci sans préjuger des hausses ultérieures les années suivantes.

C'est à  dire, que d'ici 2014 ce sont au moins 30 millions d'euros de pouvoir d'achat qui seront retirés aux rouennais. Quand vous dites que votre PPI découle de votre "...volonté de soutien à l'économie locale pour parvenir à traverser la crise ..." On en reste un peu abasourdis.
La pression fiscale revient ainsi à Rouen au-dessus de ce qu'elle était en 2001. Même équipe, même recette... Même équipe, dont l'une des premières décisions a été d'augmenter ses indemnités !

Nous dénonçons cette mesure :
- C'est un déni de démocratie. Vous aviez pris lors de la campagne électorale, l'engagement de ne pas augmenter les impôts. Comme pour beaucoup d'autres engagements, vous le reniez. Après les Jeux Olympiques de la Jeunesse, Monet Cathédrale, etc. c'est une preuve supplémentaire du caractère démagogique et mensonger de votre campagne de 2008. Et quand vous dites qu'il n'y aura pas d'autres hausses des impôts, il est difficile de vous croire !

- C'est une pression supplémentaire sur les Rouennais qui travaillent et sont directement confrontés à la crise. La crise ne doit pas être une excuse facile pour augmenter les impôts. Ce devrait être, au contraire, une exigence supplémentaire pour préserver le pouvoir d'achat de ceux qui contribuent à la production de richesse collective et qui sont susceptibles de maintenir l'activité.

- C'est le résultat d'une année de pilotage à vue d'une majorité sans projet plus préoccupée à démolir les projets en cours qu'à préparer l'avenir. Combien de points de fiscalité auront coûté les errements de la municipalité sur la Médiathèque ?

Tous ceux, qui de bonne foi, avaient pensé que Madame le Maire mettrait en place une nouvelle gouvernance peuvent aujourd'hui, alors que les masques tombent, prendre conscience de l'ampleur de la tromperie  !!


Ce plan montre clairement que de Rouen Motivée, nous sommes passés à Rouen Résignée.

Votre plan ce n'est pas un projet d'avenir. Au moment, où tout bouge, tout va vite, où se met en place le grand Paris, il était essentiel que Rouen montre son dynamisme, son ambition. Il était essentiel que les Rouennais saisissent les opportunités qui s'offrent à eux. Vous faites délibéremment le choix du repli sur soi. C'est une décision grave pour l'avenir car il faut beaucoup de temps pour construire le dynamisme d'une ville et peu de temps pour le briser.

Partager cet article

Repost 0

commentaires