Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 17:44

Grand soleil et beaucoup de monde, ce midi, pour la visite de Nicolas Sarkozy venu au Havre pour présenter la politique maritime de la France. Impossible pour moi de manquer ce rendez-vous entre deux passions : l'avenir de notre pays ( et de notre région) et la mer ...
Discours dense, construit, complet qu'il est bien difficile de résumer car tout était juste, pesé, réfléchi. C'est une vision ambitieuse, volontaire et intégrant tout ce que peut représenter la mer pour notre pays que nous a offert Nicolas Sarkozy.

Que la France se dote d'une véritable politique maritime ne peut surprendre ? La France est le pays qui a le deuxième domaine public maritime du monde après les Etats Unis. Notre politique maritime a donc des conséquences nationales et internationales.

Quelques points que j'ai retenus :

- La mer est au cœur du débat sur les ressources énergétiques. Débat majeur des années à venir. Eoliennes, utilisation des courants, des marées, de la biomasse, les ressources énergétiques renouvelables sont à portée de main pour la France. Elle doit investir dans ce domaine. Nicolas Sarkozy a plaidé à ce sujet pour la création d'une grande plate-forme technologique sur les énergies marines. Dans un lieu à déterminer, dans une région littorale, il s'agira de concentrer les moyens de recherche publics et privés, et de valoriser l'innovation au profit des entreprises françaises. Lieu à déterminer, dans une région littorale, recherche et développement ?? Et pourquoi pas à Rouen !!

- Les ports français représentent un extraordinaire débouché pour l'économie et l'industrie française. Il faut consacrer les moyens nécessaires à promouvoir nos grands ports qui sont autant de locomotives de l'économie de leurs régions et de notre pays. Ceci nécessite également réforme de l'organisation de nos ports, de leur gouvernance et amélioration de leur desserte terrestre.

- La volonté de mettre en oeuvre rapidement les travaux du "Grenelle de la Mer" et de ses 600 propositions réunies dans le "livre bleu". C'est à dire de nombreux engagements structurants pour la protection de la mer et du littoral et l'intégration de critères écologiques et sociaux aux nombreux domaines liés à la mer.

- La mer est aussi au cœur de la politique alimentaire de la France avec toute la question de la gestion de la pêche et des ressources marines. Nicolas Sarkozy a défendu l'idée d'une pêche responsable et de haute qualité dans notre pays. Il a rappelé qu'avant la fin de cette année, 300M€ auront été consacrés en deux ans au financement d'une pêche pour optimiser la gestion de la ressource halieutique, pour renforcer l'attractivité du secteur de la pêche et favoriser l'installation de jeunes marins, pour favoriser un développement économique durable de la pêche française, et renforcer la sécurité des pêcheurs. Cet effort financier au service d'une pêche durable est sans précédent. La pêche doit faire vivre dignement les hommes qui la pratiquent. Sur ce sujet de la pêche et de l'alimentation, le Président a demandé au Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, Bruno LEMAIRE, présent au Havre ce midi, d'engager les prochaines négociations européennes sur la réforme de la politique commune de la pêche dans le respect des avis scientifiques rendus.

- La mer est au cœur de la préservation de la biodiversité. Là encore Nicolas Sarkozy a pris des engagements forts. La France protège aujourd'hui moins de 1% de son espace maritime. D'ici à 2012, Nicolas Sarkozy s'engage à ce que les aires marines protégées s'étendent jusqu'à représenter 10% de ce territoire. D'ici à 2020, ces aires marines protégées devront atteindre 20% des 11 millions de km² de mers placés sous la souveraineté de la France.

Création d'un corps de "Gardes Cotes" par mutualisation des multiples moyens existants, création d'une école supérieure des métiers de la mer pouvant former des "ingénieurs de la mer", soutien à nos deux grands chantiers navals, rien n'a été oublié. "Là où il y a une volonté, il y a un chemin" !! Indiscutablement, Nicolas Sarkozy a tracé la route, défini le cap pour la France, ce matin. Il l'a fait dans notre région. Nous avons une chance à ne pas laisser passer. J'espère que tous le comprendront et que toutes les forces locales s'uniront pour faire de ce grand dessein un formidable levier de développement pour notre région. Nous avons tous les atouts pour réussir et devenir une région exemplaire car elle aura compris avant les autres que ses frontières ne s'arrêtent pas à son littoral mais bien au-delà.

Nicolas Sarkozy a défini, ce matin, une nouvelle frontière pour notre pays. Son ambition et sa volonté étaient communicatives. Heureux d'avoir assisté à ce grand moment de la politique de notre pays et de notre région.


Un petit mot sur la desserte ferroviaire et la liaison rapide Paris-Rouen-Le Havre imaginée dans le cadre du lancement du projet du Grand Paris. Un sujet bien sûr capital pour notre région. Nicolas Sarkozy a redit clairement sa volonté de voir aboutir rapidement ce projet. Il faut s'en réjouir. Que notre région soit enfin correctement reliée avec Paris mais aussi les régions voisines et les pays d'Europe du Nord est essentiel. Comme je l'ai dit lors du dernier Conseil Municipal, il ne faut pas que Rouen soit oubliée dans ce projet. Il ne faudra pas que ce projet remette en cause l'avancement du projet de la nouvelle gare de la rive gauche. C'est pourquoi je me suis associé à la motion votée pour défendre cette idée. Mais j'ai bien précisé qu'il ne fallait pas fermer la porte de ce grand projet (et bien au contraire qu'il fallait l'accueillir avec plaisir) et qu'à mon avis ces 2 projets ne sont pas incompatibles mais complémentaires. Il faut que Rouen, ses élus montrent leur vision de l'avenir, leur ambition et leur volonté. Mais malheureusement ce ne sont pas des vertus largement partagées par notre majorité municipale...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Svarti Deyð­i 19/07/2009 16:08

Concernant la création de gardes-côtes français, on ne peut que s'en réjouir, même si le chantier qu'il y a en perspective est colossal, d'autant que un certains nombre d'institutions seraient à bousculer.Pour revenir à la question du vers la Normandie, le meilleur moyen de couper court à la polémique serait sans doute de ranger dans un tiroir les projets de certaines personnes qui s'y connaissent autant en transport que moi dans les modalité de l'usage de l'ablatif absolu en kirghiz médiaval, et de laisser plancher sur le thème d'une liaison ferroviaire rapide pour la Normandie les gens qui s'y connaissent sur le sujet.A défaut d'éviter les oppositions au projet, cela permettrait de faire un projet réalisable et profitable pour les usagers. Encore que le choix du tracé par la côte pour le TGV PACA a permis de créer un consensus parmi les élus de droite comme de gauche, parce que cette option était véritablement la meilleure. Alors, pourquoi pas le même consensus en Normandie avec un projet monté par des professionnels?