Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

29 mai 2005 7 29 /05 /mai /2005 00:00

Le NON l'a emporté. Je suis triste car je crois que la France ne sortira pas grandie de ce coup d'éclat. Comme en plus, il apparait que le vote NON s'adresse plus au contexte social de la France qu'au texte de la constitution, on peut s'attendre à beaucoup d'incompréhension de la part de nos amis européens. Et pour certains d'entre eux ... à de l'agacement !

Je suis fier d'avoir fait campagne pour le OUI et heureux d'avoir à cette occasion rencontré beaucoup de rouennais et rouennaises convaincus de l'importance de réussir la construction Européenne. Le score à Rouen montre d'ailleurs un très faible écart en faveur du NON.

Je tiens aussi à remercier tous ceux et celles qui se sont engagés. Car ils l'on fait sans arrière pensée et avec l'idée de faire avancer un grand projet.

Il faut maintenant tirer les conséquences sur la politique économique et sociale de ce nouvel avertissement et reprendre la marche vers l'Europe qui reste notre espoir et notre chance. J'y apporterai ma contribution.

Partager cet article

Repost 0
Published by Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article

commentaires

Solente 30/05/2005 10:40

70% de participation 55,5% de refus. Quel camouflet pour les politiques et en particulier pour le premier d'entre eux ! Le premier ministre démissionne quand il n'a plus la confiance de la chambre. Pourquoi n'est-ce pas la même chose quand le président n'a plus la confiance du peuple électeur ?Malgré tous les efforts faits pour dissocier la question posée de la confiance au président de la République, il apparait que c'est bien là que réside le vrai problème et que tous les remaniements n'y feront rien.Imaginons que l'actuel président pose une nouvelle fois la question dans un second référendum. Qui peut penser qu'il obtiendrait la confiance ?Les cantonales et les régionales ont été perdues. Continuer sans la confiance des français, c'est s'exposer à perdre les prochaines présidentielles, les législatives et aussi les municipales puisque les sensibilités politiques se mêlent de tout.

Romain Ecoffard 30/05/2005 01:09

Mr Menguy,
Ne nous enfermons pas dans une €urope que nous avons voulu trop hâtive. La rédaction de la constitution s'est faîte dans l'ombre des peuples €uropéens, par la plume de quelques hommes " d'élite " essentiellement de droite. Je ne connais pas votre couleur politique, et elle m'importe peu d'alleurs, puisque ce débat ne concerne pas, comme on a pu le constater, un parti ou un bord politique précis, mais bien un ensemble de principes.
Ne soyez pas négatif. Ce non n'est pas négatif. Il est la voix du mécontentement général, cherchant à se protéger d'une politique libérale, et il permettra à l'€urope de repartir, à terme, sur des bases mieux établies, et prenant cette fois en compte l'avis de la population, qu'il soit social ou libéral.
Salutations.