Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

1 juin 2005 3 01 /06 /juin /2005 00:00

Je me rend compte qu'autour de moi, le choc du 29 mai a créé un état de sidération ; Peu de révolte, beaucoup d'incompréhension et d'inquiétude. Cet état second est celui d'un moment où on a l'impression que tout peut se passer. Mais personne ne sait quoi.

Il faut dès maintenant voir loin et se préparer à mettre en œuvre le mot clé des années à venir : La réconciliation. On devrait d'ailleurs dire les réconciliations. C'est l'immense chantier qui s'ouvre :

- réconcilier la France avec l'Europe

- réconcilier les Français avec leurs représentants politiques

- réconcilier ces "France" du OUI et du NON, du haut et du bas (décidément je n'aime pas cette expression), de la confiance et de la peur. Il y a là urgence car chacune d'entre elles s'exaspère vis à vis de l'autre dans un mouvement dont il ne faudrait pas perdre le contrôle

- réconcilier les générations

- et puis surtout … réconcilier les Français avec eux-même

Et la liste pourrait sans doute être prolongée.

Chacun de nous fait des rêves de concorde, de paix sociale et d'harmonie. Ils se heurtent bien souvent à la réalité : là où nous imaginions l'entente et les efforts conjugués, nous rencontrons incompréhension, méfiance et parfois même hostilité. Dure réalité individuelle et dans nos relations avec les autres.

La seule issue à nos conflits me semble passer par ces réconciliations. Pour être possible, elle exige une maturation personnelle et collective mais aussi un changement de regard sur nous-même et sur les autres. C'est notre nouveau challenge. Saurons nous le relever ? Je crois que c'est une piste importante de l'action publique dont doivent se saisir les hommes et les femmes  politiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article

commentaires

Djiddy Pibbee 05/06/2005 23:11

Merci de votre réponse. Puissiez-vous toujours penser de la sorte en cas d'ascension politique.

Cordialement.

Edgar 05/06/2005 22:40

Je vous remercie de ces commentaires qui me confortent dans plusieurs de mes sentiments :
- le thème de la réconciliation doit être développé dans les mois à venir pour structurer le débat
- la fracture entre citoyens et représentation politique est inquiétante et je partage une certaine perplexité sur les mesures prises cette semaine
- les élus sont les porte-paroles des citoyens pas leurs adversaires ni leurs supérieurs
- la crainte de l'instabilité de la situation et de la perte de son contrôle est réelle
Cela me confirme que la façon de faire de la politique doit changer. Voir comme ici à Rouen, l'opposition s'opposer à tout projet uniquement par jeu politicien n'est plus acceptable. Il faudra aussi parvenir à changer les hommes et femmes élus pour un véritable renouvellement. La semaine n'y a pas été propice...
Il faut continuer dans le sens de ces idées. Si nous sommes nombreux à les partager, elles gagneront

Djiddy Pibbee 04/06/2005 21:45

Edgar,

Avec tout mon respect, la règle veut sur les blogs que l'on réponde aux commentaires... ;)

Djiddy Pibbee 04/06/2005 11:29

Bonjour Edgar,Tant que nos Elus, nos représentants n'auront pas fait leur mea culpa il n'y aura pas de réconciliation car elle est impossible. Le décrochage est bien trop grand. C'est notre système représentatif, notre démocratie qui est à bout de souffle. L'analyse de ce vote n'est pas difficile, elle est sociologique. C'est en fonction de la catégorie sociale que ce vote se lit. Entamer une phase de réconciliation, c'est une fois de plus exécuter une manoeuvre politique afin de faire patienter le Peuple. Le seul hic, c'est que celui-ci ne peut plus attendre. Il a faim. On se situe aujourd'hui dans une phase psychologique prérévolutionnaire qui rappelle les mois précédant la prise de la Bastille. La réconciliation n'est pas à faire entre Français mais elle commencera lorsque les élites, tant politiques que médiatiques, joueront enfin de nouveau le rôle qui est le leur, porter la parole des Français et non plus imposer la leur. Pour ça, il va falloir qu'elles nous expliquent comment et surtout pourquoi elles se sont jouées de nous si longtemps. C'est certes un vaste chantier mais il va falloir qu'il se mette en branle très vite parce que ce que je ressens autour de moi peut dégénérer. La France d'en bas n'existe pas, je le sais j'y suis.Cordialement.

Lord 02/06/2005 13:43

j'espère que cela va marcher...trois fois que j'essaye de commer chez toi, Edgar, je te tutoye...
j'ai lu ton article, je ne suis pas d'accord, il n'y a pas à avoir réconciliation, il n'y a pas facherie de la France à l'Europe, c'est juste que la constitution fait des cachettes...