Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 12:09

Yvon Robert et le Parti Socialiste sont déterminés à tout faire pour retarder la réalisation du projet Espace Monet Cathédrale quitte à laisser, pendant encore longtemps, l'ancien Palais des Congrés en l'état avec les risques et les nuisances que cela comporte et l'image peu favorable de notre ville que cela donne aux visiteurs.

La dernière manoeuvre consiste à faire signer une pétition demandant à ce que la ville exige la mise en oeuvre de la démolition sans attendre la fin de procédure contentieuse engagée sur le permis de construire et les travaux de construction d'un nouveau bâtiment.

Cette démarche est assez étonnante de la part d'un ancien maire !!!

En effet, sans revenir sur la complète contradiction de cette demande avec l'histoire de la ville et de cette place, "l'inventeur" de cette démarche sait très bien :

- qu'une autorisation d'urbanisme est une "autorisation de faire" et non une obligation de faire. On parle bien de "permis" de construire ou de démolir. Une ville ne peut contraindre un pétitionnaire à mettre en oeuvre son permis.

- qu'une démolition sans reconstruction serait contraire au plan de sauvegarde et de mise en valeur qui impose une construction sur le site. Cette demande, si elle était mise en oeuvre, serait donc contraire aux exigences des règles d'urbanisme du site. Etonnante demande de la part de quelqu'un qui conteste par ailleurs un permis de construire au nom de la légalité et du droit !

- qu'elle est totalement irréaliste. Qui prendra en charge un tel scénario dont le coût serait probablement de 8 à 10 millions d'euros ? Le propriétaire actuel (Je doute que le Consortium de Réalisation soit d'accord), un promoteur immobilier (cela ne va pas être facile à trouver !), la ville ou une collectivité (n'y a t-il pas d'autres priorités ?), un mécène (?).

- enfin, que ceci serait tout à fait contraire aux demandes de la commission nationale des monuments historiques et des différents experts qui ont exigé que des précautions particulières soient prises pour la façade Romé (monument historique) et souhaité que démolition et reconstruction ne soient pas dissociées. Il serait, en effet, très risqué pour la façade Romé, de se lancer dans une démolition sans reconstruction. D'une part, parce qu'elle est solidaire et maintenue par le bâtiment actuel. Comment la maintenir dans le vide ? (rappelons-nous de ce qui s'est passé avec la façade conservée place Saint Marc). D'autre part, parce qu'elle doit être protégée et mise en valeur. Comment la façade Romé, seule au milieu d'un espace vide serait-elle protégée des intempéries, du vandalisme, etc. ?

Il me semble important de donner ces précisions à tous ceux qui signeront cette pétition de bonne foi parce qu'on leur aura demandé de signer pour la démolition de l'actuel Palais des Congrès (sur laquelle il y a un large accord) sans leur donner tous les éléments du débat.

Ils auront été trompés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Urbanisme
commenter cet article

commentaires

Michel 19/11/2006 13:17

Gérard, les lois sont faites par les hommes, donc toujours perfectibles. J'aurais aimé voir un rapport d'experts architectes concernant la sois-disante obstruction de la place, pas un accrochage aveugle à la loi, ce qui laisse entendre qu'il n'y a pas de débat de spécialiste derrière. On a vu assez de conneries faites "au nom de la loi" pour ne pas prendre cela dans l'absolut.

Gérard 17/11/2006 16:43

Il est dangereux de changer les lois de façon conjoncturelle ou pour un cas particulier.

Michel 15/11/2006 18:06

"qu'une démolition sans reconstruction serait contraire au plan de sauvegarde et de mise en valeur qui impose une construction sur le site. Cette demande, si elle était mise en oeuvre, serait donc contraire aux exigences des règles d'urbanisme du site."

Personnellement je trouve un peu vraie « la thèse » soutenant que le bâtiment en question entrave la visibilité de la façade de la cathédrale et la place elle-même. Je n'ai aucun avis sur la pétition mais si une loi est restrictive à tort, il faut peut-être la changer, ou lui accorder une dérogation pour cas précis.
 

Je ne dis pas de raser le coin, je me pose seulement la question. Si l'ancien bâtiment gênait la visibilité (bon, partiellement, il y a plusieurs avis différents sur la question), faut-il persévérer encore 2000 ans à sacrifier une vue dégagée d'un monument bien plus important ? S’il y a eu une faute initiale, faut-il la perpétuer au nom de la loi ?
 

Je respecte une argumentation de spécialiste sur la soi-disant obstruction, mais je refuse les clichés peu constructifs et qui semblent cacher des jeux du gendre « ta gueule, la loi est comme ça et basta ».
 

Mes deux centimes,
 

Michel
 

Edgar Menguy 12/11/2006 10:29

Merci à Pascale. C'est effectivement un argument de plus qu montre bien l'improvisation de cette démarche.

Pascale 12/11/2006 09:09

Yvon ROBERT est un mauvais perdant. Il ne manque pas d'air quand il lance une pétition sur un projet qu'il contribue à bloquer. N'est-ce-pas se moquer des rouennais. En effet, comment réhabiliter la façade Romé, classée, sansmettre en oeuvrele permis de construire dont il demande l'annulation ?? Faire des travaux sans permis : solution surprenante de la part d'un ancien maire !!! non ? !