Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 22:24
couv263.jpg

La main à la patte

Propreté à Rouen

Premières à être spontanément citées par les habitants comme étant responsables de la saleté de la ville : les crottes de chiens. Un combat que la Municipalité poursuit par une campagne d’information et de répression, mais qu’elle ne peut mener à bien qu’avec la pleine collaboration et le civisme des maîtres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Rouen magazine
commenter cet article

commentaires

Mi 11/04/2007 22:54

Pour "encourager le civisme" de ceux qui répugnent à ramasser les déjections de leur bête, je suggère quelques  rondes aux heures  du petit matin et vers onze heures le soir, plutôt qu\\\'aux heures de bureau, et pas seulement dans le centre- ville. Ainsi on verra tel citoyen tranquille laisser amoureusement divaguer sa chienne, visiblement satisfait de ses énormes crottes (quel plus joli cadeau à son maître que ce gros tas , au milieu du trottoir, devant la résidence des autres!)... les compter peut-être, ou les comparer,  au fil des jours, sur son itinéraire favori ? Un seul malpropre de ce genre suffit pour polluer tout un quartier de kilos de m... Est-ce que Docteur Freud a écrit sur ce sujet ? Rien que le fait de conduire un chien sur la voie publique pour lui faire lever la patte n\\\'importe où, de préférence sur des roues de voiture, des poubelles, des seuils, où une dégoulinade verdâtre continue d\\\'offusquer les regards le reste de la journée, me paraît dénoter une psychologie étrange.Mais le ramassage des crottes n\\\'est pas forcément plus réjouissant.En effet, quand vous voyez un boulanger avec sa veste blanche sortir son molosse bien éduqué à faire dans le caniveau , ramasser à la main avec le petit sac ad hoc le gros paquet du dit molosse, et réintégrer sa boulangerie, vous vous dites que les petits pains  ce sera pour une autre fois !!!