Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

11 août 2005 4 11 /08 /août /2005 00:00

Pensant à l'habitude que l'on a d'évoquer les "cent jours", j'ai trouvé cette citation de John Kennedy dans son discours inaugural de 1961.

All this will not be finished in the first 100 days.  Nor will it be finished in the first 1000 days, nor in the life of this Administration, nor even perhaps in our lifetime on this planet.  But let us begin.

( Nous ne pourrons pas tout faire dans les cent premiers jours. Ni dans les mille premiers jours, ni pendant toute la durée de notre mandat, ni même peut-être pendant toute notre vie sur cette planète. Mais commençons ! )

Un état d'esprit qui me plait bien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article

commentaires

yanniG 23/08/2005 21:08

C'est bien de trouver des citations après coup. Mais la france n'a pas fixé cent jours à Villepin, il s''est enferré tout seul dans cette promesse ridicule. Et les citoyens français sauteront sur l'occasion, ils n'ont aucune raison de ne pas le faire.

J. 16/08/2005 09:09

Encore faut-il ne pas promettre monts et merveilles pendant ces cent premiers jours ! Sinon le risque est élevé de voir cette période propice aux avancées se transformer en chant du cygne : Napoléon en sait quelque chose...