Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

12 septembre 2005 1 12 /09 /septembre /2005 00:00
L'Allemagne n'est guère mieux lotie que la France : croissance faible, chômage fort et lourd déficit des finances publiques.
La différence c'est que la France se pose encore des questions avant une éventuelle réforme de profondeur, alors que l'Allemagne de Schroeder a déjà entrepris la réforme de son "Etat-Providence", et que son opposition ne conteste pas le principe de cette réforme.
Elle propose même de l'amplifier.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

chouchou 19/09/2005 16:25

Les résultats sont tombés, jamais l'Allemagne n'avait connue de toute son histoire une telle situation...
Pas de gagnante ou de gagnant réellement, si ce n'est 3 sièges séparant Merkel de Shröeder, pas suffisant pour disposer d'une majorité pour gouverner...
Tractations et alliances ont commencées..

chouchou 15/09/2005 16:31

Oskar Fontaine, ex N°1 du SPD, se met dans la peau d'un tribun démago, en souhaitant incarner la "vraie gauche" face aux soixante-huitards pourris" dit-il
Il convoque même Victor hugo et Karl Marx qu'il paraphrase en disant : " qu'il faut en finir avec la pensée unique néolibérale dont Fisher et Shröder sont les serviteurs. En maintenant au nom de la flexibilité, "la jeunesse est dans la précarité et la désespèrance" (...)
Il demande que les Allemands soient eux-aussi "consultés par référundum" sur l'europe et surtout sur la Turquie..