Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 08:02

Fête nostalgique sur les quais de Rouen ce week-end.

 

Photo-Iphone-069.jpgLa Jeanne d'Arc, porte hélicoptère, mais surtout bâtiment d'instruction de la Marine Nationale, fait sa dernière escale à Rouen avant sa démolition.

 

Fête parce que dès que des bateaux prestigieux viennent à Rouen, le sentiment d'appartenance des Rouennais au grand monde de la mer se manifeste. Et comme le Belem est présent en même temps que la Jeanne, il y avait un petit air d'Armada sous le soleil des quais de Rouen hier.

Et nostalgie, parce que c'est à une séparation que nous sommes invités par la Jeanne. Digne, fière, elle vient nous faire ses adieux.

 

Un bateau est un être vivant ; il nait, il vit et il meurt.

 

Les anciens de la Jeanne ont fait le déplacement, l'immense majorité des officiers de la Marine en activité ont embarqué à son bord et les plus jeunes rêvent en regardant ce bateau. Même à quelques heures de sa fin, la Jeanne joue encore son rôle de rassemblement de tous autour des souvenirs et du rêve.

 

Peut-être restera-t-il quelque chose de la Jeanne à Rouen ? Son ancre ou son étrave ? C'est une bonne idée qui a été portée par Patrick Herr. Mais comme le dit la phrase de Malraux, inscrite place du Vieux Marché :" Le tombeau des héros, c'est le coeur des vivants". C'est dans notre coeur que restera la Jeanne. Et, j'aimerais qu'à chaque Armada, un petit évènement nous permette d'une façon ou d'une autre d'ouvrir nos coeurs et  de nous souvenir de la Jeanne d'Arc.

Demain, la Jeanne prendra la mer vers son dernier corps mort.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Rouen
commenter cet article

commentaires

François de Rouen 25/05/2010 12:18



La Ville (qui recevra notamment une ancre de la Jeanne) devrait devenir ville marraine d'un autre navire de la Marine Nationale. Le Havre l'a fait pour le BPC Mistral, je crois. Pourquoi pas
Rouen pour la future frégate Normandie? Ou une autre unité: c'est le meilleur moyen d'établir un lien. Et la possibilité d'un consensus non bidon.