Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 18:34

Quelques impressions à chaud à la sortie du Colloque Paris, Rouen, Le Havre : Seine d'avenir ...


En 1802, Bonaparte disait «  Paris, Rouen Rouen, Le Havre, une seule ville dont la Seine est la grande rue ».

Deux cent ans après, cela reste vrai et l’idée de mettre cette vision en œuvre devient réalité.

C’était tout l’intérêt du colloque organisé ce matin au Havre par Antoine Rufenacht : « Paris-Rouen Le Havre : Une Seine d’avenir. »


La première satisfaction de cette rencontre a été de constater que Paris, Rouen et Le Havre ont répondu présents pour répondre ensemble à l’indispensable ouverture vers le monde. C’est indispensable à l’heure de la globalisation économique  de profiter ensemble de nos atouts : grands ports, puissance industrielle, métropole parisienne.


La deuxième satisfaction a été de constater l’intention de privilégier les projets à la mise en place de structures administratives complexes. Donner la préférence à la réponse aux attentes des habitants, et à « l’intelligence du territoire » me semble la bonne piste.


Les réponses données en terme ferroviaire m’ont laissé un peu perplexe et, en particulier, j’ai senti une certaine désinvolture de la part du Président du Conseil Régional d’Ile de France. A suivre.

Au fur et à mesure de s discussions, la globalité du projet est apparue : économique, social, environnemental, universitaire, culturel, … Grand projet pour lequel il faudra de toute évidence beaucoup de temps et de volonté pour le mettre en œuvre. Moins de 200 ans, j’en suis persuadé !! J’espère que le consensus observé ce matin se poursuivra pour y contribuer.


Il faudra aussi que l’Etat voit l’intérêt de faire de ce grand projet, une priorité nationale.


Cela dépend de nous que de l’y convaincre. La réunion d’aujourd’hui est une pierre de cet édifice en construction. Il reste beaucoup à faire mais ce sera passionnant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Urbanisme
commenter cet article

commentaires

labaleine73 06/05/2010 09:54



Bonjour,


Devenir "banlieusards" de Paris, est effectivement d'une grande richesse pour la normandie.


Originaire de Paris, je suis venu ici pour y échapper. Va t'il falloir que je change de région ?



LGV (une vision possible) 05/05/2010 02:12



Après "exclusion" de nombreux et différents facteurs permettant de dégager des capacités pour la banlieue à Saint-Lazare) :


Construire une LGV en Y partant en tunnel de la porte Maillot (nouvelle gare normande souterraine transférée en totalité de Saint-Lazare à la porte Maillot - correspondance métro M1 et
peut-être du futur RER E desservant St-Lazare) avec réutilisation du tunnelier de la future extension de la ligne E de RER. Une gare à "La défense" puis continuité vers Rouen et Caen (les trains
classiques normand - hors TGV - peuvent desservir la gare "La défense" et finir le trajet dans la nouvelle gare souterraine de la porte Maillot). Pas de desserte de Mantes-la-Jolie mais
une desserte d'Evreux, de Bernay, de Lisieux, de Vernon et éventuellement Louviers (raccordements et gares LGV selon les cas), le tronçon LGV commun se séparant après Mantes en deux. Section LGV
vers Rouen raccordée (donc fin) juste avant l'entrée du tunnel de Tourville-la-Rivière (proche A13). Adaptation de la ligne classique avec une gare en centre-ville de Rouen à la place du Sernam
rive Sud. Poursuite vers le Havre (tunnel rouennais) avec une adaptation surtout après Barentin à Vmax 220 /240 km/h de la ligne classique. Section LGV vers Caen raccordée (donc fin)
juste avant le tunnel de "La Motte". Adaptation de la ligne classique avec une poursuite vers Caen et Cherbourg avec une adaptation à Vmax 220 /240 km/h de la ligne classique
autant que possible. dans les deux cas, une desserte terminus du Havre et de Cherbourg ! Ensuite, achat du matériel à Alstom, Siemens ou au Japonais (http://video.google.com/videoplay?docid=1830697937837682489#) comme celui exporté sur l'île de Taïwan !


PS : suggestions à transmettre aux personnes compétentes (je pense que Guillaume PEPY a déjà pensé en partie à cette solution...!).