Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 11:50

L’intercommunalité j’y crois.

Elle est même de plus en plus importante du fait de l’urbanisation croissante, fait marquant de l’évolution de l’aménagement du territoire depuis de nombreuses années.

Mais l’intercommunalité doit se construire autour d’un projet et de la recherche de l’intérêt général d’un territoire et de ses habitants..

Une grande communauté est donc nécessaire à Rouen et autour de Rouen. Nous l'avions appelée de nos voeux lors de la campagne des élections municipales (contrairement à la liste socialiste).

 

Mais ce qui vient de se passer avec la mise en place de la CREA ne réponds pas à ces objectifs.logo crea

Cette CREA n’est finalement qu’un nouveau Plan B de Mr Fabius qui a échoué à mettre en place la Communauté Urbaine du Grand Rouen.

Cette structure permettra-t-elle une meilleure efficacité ? Non puisqu’il n’y a aucun projet d’envergure ou de développement cohérent avec les contours de ce nouveau territoire.

Cette structure permettra-t-elle des économies d’échelle ? Non. Cette extension s’il fait apparaître quelques subventions supplémentaires ne met pas en évidence de véritable économie d’échelle. Elle sera par contre de toute évidence, l’occasion d’augmenter encore un peu plus les structures administratives et donc les coûts qui s’y rattachent. Est-il raisonnable de désigner plus de vice-présidents que de ministres du gouvernement ? La large distribution d’indemnités à laquelle donne lieu la mise en place de cette structure a un côté indécent en cette période de crise. Entre 2000 et 3000 euros par mois pour être vice-président sur des domaines des plus restreints, 1000 euros par mois pour assister aux réunions du bureau…

Cette structure permettra-t-elle une meilleure visibilité et attractivité économique ? La réponse est encore clairement non. Il est même possible de se demander si l’image de l’Agglo ne sera pas un peu plus brouillée qu’avant ? Les investisseurs portent un regard cohérent sur un territoire. Nul doute que le territoire incohérent que nous leur proposerons ne sera pas de nature à les inciter à venir vers nous.

 

La mise en place de cette CREA est donc une occasion manquée.

Elle n’est porteuse d’aucune vison d’avenir ambitieuse ni de grand projet. Peut-on construire cette grande Agglo sans réfléchir plus largement : Région, Grande Normandie, Grand Paris ?

Un déficit démocratique évident marque cette structure puisque le mode d’élection et le choix qui est fait de son application entraine un énorme déséquilibre entre la représentation élective de cette nouvelle structure et la réalité politique de notre agglomération. J’avais demandé, au sein du Conseil Municipal de Rouen, que des élus de l’opposition municipale puissent siéger à la communauté d’Agglo, sans être entendu bien sûr. Alors qu’il n’y avait aucune menace pour la majorité de l’Agglo…

Enfin, cette grande Agglo correspond à une nouvelle dilution de la ville centre. Rouen perd peu à peu sa place et rien dans ce projet ne donne de garanties sur le rôle prépondérant que doit jouer Rouen au sein de son Agglomération. Si l’on suit le débat qui se déroule aujourd’hui à Lyon sur le projet de métropole, Gérard Collomb ne dit pas autre chose sur l'importance de la ville centre dans toute agglomération. Les responsables de la CREA devraient l’écouter.

 

Rouen est la locomotive de l’Agglomération. La locomotive c’est ce qui tire le train mais c’est aussi là que s’installe le conducteur. Tant que nous aurons un conducteur installé dans le deuxième wagon, il est évident que l’efficacité et l’ambition dont nous pourrions nous prévaloir ne sera pas au rendez vous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Rouen
commenter cet article

commentaires

frederic crochet 20/01/2010 10:48


bonne affaire pour les grosses communes qui vont recevoir l'argent des petites!!! :)
on devient la plus grosse agglomération de commune de france, et alors???
Laurent F. a réussi un coup, mais ne sera pas mon président en 2012...


frederic quillet 11/01/2010 21:31


Bonsoir et meilleurs voeux Mister Menguy.

Le problème dans l'intercommunalité, c'est que ce qui se fait à gauche se fait aussi à droite (au sein de vos fiefs).

condamnons l'absence d'élection au suffrage universel....
Je condamnons le cumul des mandats

La CREA Fabiusienne ressemble aux autres communauté urbaines. Pourquoi ce serait différent ici?

C'est une affaire de contôle politique...


Solente 11/01/2010 18:29


Je tiens à rappeler que dans les 40 projets sur lesquels s'était fait élire la liste municipale de 2001 figurait la fusion de communes limitrophes de Rouen avec la ville centre. Malheureusement
malgré les études initiées, rien n'a abouti essentiellement du fait de l'opposition des élus de tous bords. Rouen en paye maintenant les conséquences. Ceci dit, il est regrettable de voir la ville
centre se diluer dans un tel ensemble. Tant que la soif de pouvoir et l'ambition primeront l'intérêt de la ville, il ne faut rien espérer pour la ville.