Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 19:40

Le quotidien "Les Echos" publie une analyse des taux de fiscalité 2010 votés dans les 41 plus grandes villes (+ de 100 000 habitants).

Et Rouen se distingue !!

Mais malheureusement, ce n'est pas dans le bon sens.


Les impôts locaux vont augmenter de 2,8 % en 2010 dans les grandes villes, contre +5,1 % en 2009.


Parmi les plus fortes hausses, on retrouve les villes de Montreuil, Argenteuil, Paris, Perpignan et Rouen où les impôts locaux progressent entre 8 et 10,3 %. Hormis ces cas extrêmes, les taux d'imposition sont les mêmes que l'an dernier dans près de la moitié des grandes villes.


Nul doute que nous aurons encore droit à l'héritage et aux emprunts, mais les faits sont là !!  Pas de projets et plus d'impôts

Et je suis sûr que ce n'est pas fini pour les années à venir.

 

L'étude des Echos est disponible : ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Rouen
commenter cet article

commentaires

dirk 26/04/2010 16:07



le pb de la ville de Rouen et qui a plombé les comptes, c'est la médiathèque ! Pourquoi avoir refusé le choix de l'emplacement de l'ancienne école normale sur le bd de l'europe et desservie par
le métro?


Au lieu de ça, à cause des querelles UMP et PS, on se retrouve avec une immensité vide de sens à grammont et un pseudo-projet de cité des métiers inutile sur le bd de l'Europe. Bravo !


En espérant qu'avec la destruction de la prison bonne nouvelle, un projet ambitieux verra le jour et pas seulement un quartier d'affaire en verre ou des immeubles kaufmann !



Edgar Menguy 26/04/2010 14:49



Bonjour,


La précédente municipalité a fait le choix d'investir et de développer Rouen. Les projets qui aboutissent aujourd'hui sont ceux qui ont été préparés alors.


Oui, je suis d'accord. Il y a eu de la malhonnêteté et de la manipulation. Celle qui a consisté lors du dernier mandat à priver la ville de subventions pour de grands projets. La ville devait
alors choisir entre ne rien faire ou emprunter. Elle a fait ce choix ce qui a pesé sur ses comptes. Qui a organisé cette manipulation ? Ceux qui sont aujourd'hui aux affaires à Rouen et qui
dénoncent les déficits qu'ils ont contribué à mettre en place pour des raisons politiciennes. Si ça, ce n'est pas de la manipulation !


Un exemple ? La zone aubette martainville qui a été mise en place par la ville et qui malgré des demandes répétées n'a pu bénéficier de l'intérêt communautaire et donc du financement par l'Agglo
pour d'obscures raisons juridiques. La majorité change et hop ! Il n'y a plus de difficultés. L'intérêt communanutaire est reconnu, L'Agglo finance le projet et soulage d'autant les finances de
la ville...


Alors la manipulation n'est pas où on le pense et le fait que malgré ces manoeuvres l'impôt explose à Rouen n'est vraiment pas un bon signe.



dirk 26/04/2010 13:23



effectivement, mais je pense que personne n'est dupe là dessus. Il y a un lourd passif à mettre sur le compte de l'ancienne majorité et ne pas le dire relève de la malhonneteté et de la
manipulation, non?


C'est comme Sarko qui s'émeut des dépenses des collectivités alors qu'il fait tout pour les asphyxier (suppression de la taxe professionnelle, transfert de compétences de l'Etat vers les
collectivités, suppression de fonctionnaires pour instruire les dossiers, etc, etc...). Nul n'est dupe et les électeurs se souviennent ...


Moins de rêve, moins de pouvoir d'achat, moins de service public, hausse des impôts et de l'insécurité, tel est le bilan de l'UMP à ce jour, seuls les VIP qui paient l'ISF peuvent se réjouir,
mais les 99,9% restant sauront s'en rappeler, ne vous inquiétez pas.