Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 18:37
Une délibération nous a été présentée aujourd'hui pour attribuer le nom de Simone de Beauvoir à ce qu'il reste de la Médiathèque. C'est à dire une petite bibliothèque de quartier. Pourquoi pas ?

Je n'ai pas voulu revenir sur ce grand gâchis. Voir ici et ici

En revanche, j'ai proposé qu'à l'occasion de ce baptême, l'on inscrive sur la façade une citation de Simone de Beauvoir qui illustre parfaitement l'histoire de ce bâtiment :

«Il est peu de vertus plus tristes que la résignation ; elle transforme en fantasmes et rêveries contingentes, des projets qui s'étaient d'abord constitués comme volonté et comme liberté.
»

C'est tiré de "Pour une morale de l'ambiguité"

... A méditer par la majorité municipale !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Justesse 22/02/2010 18:08


    Je suis d'accord avec "building" pour l'ambition d'un grand projet mieux placé (desserte) et innovant au plan local. Par ailleurs, si la médiathèque était tant souhaitée,
les partis politiques au pouvoir étant les mêmes au moment des "arbitrages" financiers, une intervention exceptionnel de l'état (financement par le ministère de la culture à hauteur de 15 /20
millions d'euros ; rôle de médiateur financier) aurait suffit a évité le résultat présent. Ma conclusion est simple, la médiathèque n'était pas si désirée que cela sinon elle serait belle
et bien là !! Au lieu d'avoir des théâtres dans les grandes villes, peut-être devrions-nous avoir des médiathèques à la place (quelques théâtres et opéras pour la capitale semble suffisant : moins
d'argent perdue en prvince...!) !
 


Building 07/02/2010 00:40


Au lieu de "râler" intellectuellement, il fallait faire un partenariat public / privé permettant la construction d'un building comprenant la médiathèque, une partie des archives  (réunis
en un seul endroit), les 40000 m² de bureaux de la MATMUT, un restaurant panoramique (histoire de l'agglo. pour les touristes) et un hôtel. En bordure de voirie un autre bâtiment abritant le
reste des archives le tout, avec un jardin intérieur (+ cafétéria, une librairie) entre le building de 280 mètres de haut et ce bâtiment ; la station du tramway "Honoré de Balzac" desservant très
bien le site de 33000 m² ! L'ancienne tour des archives aurait été détruite au lieu d'être classée à "l'inventaire supplémentaire des monuments historiques". Ici radio Rouen, la ville qui
représente l'incohérente des politiques en matière d'urbanisme (que dire du 6ème pont qui aurait dû être un tunnel...!) et du palais des congrès (pas de cohérence, d'envie et d'ambition tous bords
politiques confondus...). Franchement, j'habite cette ville (travail) mais pour le reste, je vais à l'extérieur la plupart du temps...!