Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 20:13
Le sommet de Copenhague vient  de s'achever sur "la prise en note d'un projet d'accord proposé par 28 pays..." sur 193 participants. Bref, c'est un résultat "affligeant" comme l'a dit Nicolas Hulot.
On ne peut s'en réjouir !! Bien au contraire.

Mais je crois que cette issue était assez prévisible.
C'est ce que j'avais essayé d'expliquer lors du dernier Conseil Municipal. Une telle question ne peut cop15.pngêtre abordée sans une réflexion préalable sur
l'invention d'une nouvelle gouvernance mondiale. J'avais dit que l'organisation politique actuelle des états n'est plus adaptée pour répondre à des questions comme celle-ci. J'en reste persuadé.
Certains élus de la majorité m'avaient fermement contredit en affirmant que le sommet aboutirait à des décisions importantes...
Je regrette par ailleurs qu'à l'occasion de ce sommet l'Europe n'ait pas su démontrer sa force et son unité.
L'autre raison de l'échec tient au malentendu sur le développement et la question de la croissance. Il n'y aura pas d'avancées sans une aide au développement des pays émergents ou pauvres. Il n'y aura pas d'avancées tant que certains écologistes prôneront de façon plus ou moins affichée la décroissance. Je crois à la croissance verte. Je ne crois pas à la décroissance.
Bref tout cela n'est pas très enthousiasmant et incite à un changement de méthode pour les années à venir.

Un petit mot pour finir sur le résultat du voyage du Maire et de son adjoint à l'environnement.
Il ne fallait rien en attendre. Et, au moins pour une fois, nous n'avons pas été déçus.
Ce tourisme politique au frais des contribuables ne sera qu'une illustration de plus de la gouvernance de la majorité municipale : La communication et les postures en guise de projet et de vision de l'avenir. Comme le dit Nicolas Hulot : Affligeant.

Pour sourire un peu tout de même de ce voyage bien inutile je vous recommande de lire ce qu'en dit Félix Phellion dans Rouen Chronicle. Excellent. C'est ICI.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

François de Rouen 30/12/2009 15:54


Nicolas Hulot a bénéficié de plusieurs minutes en ouverture du "20 heures" de France 2. L'occasion était belle, et rare si l'on observe le déroulement classique des JT de TF1, France 2 et M6,
d'expliquer au très grand public: pourquoi pas d'accord à Copenhague? A cause de qui? Pour quelles raisons? Qui devrait, aurait du, payer, combien, et pour qui? En quoi un accord aurait-il été une
bonne chose, et en quoi aurait-il précisément consisté? Hulot, extrêmement décevant, n'a pas profité de cette chance pour être pédagogue. Comme tant d'écolos, il a joué une fois encore sur
l'émotion, des sanglots dans la voix et les sourcils en accent circonflexe. Résultat: des millions de téléspectateurs ont été émus, mais n'ont toujours rien compris - et il y a de quoi - à cette
problématique. Emotion, émotion, émotion. Et quand il s'agit d'agir, on se défile (Al Gore refusant de travailler avec Obama) ou on fait pleurer: Hulot au JT de FRance 2. Marre de ce manque de
sérieux de la part de redresseurs de torts sans doute nécessaires mais seulement racoleurs.


Dominique Bied 21/12/2009 23:19


Attention au rideaude fumée. En fait, les Etats-Unis et la Chine, en refusant toute gouvernance mondiale, préservent le développement de leur industrie verte, surtout éolien et photovoltaïque (40 à
50% de croissance par an pour cette dernière) pour être les leaders mondiaux, ce qu'ils sont déjà. Copenhague n'est pas tant l'échec de la gouvernance climat que la réussite des USA et de la Chine
de monopoliser l'économie mondiale verte. Si les USA sont leaders mondiaux dans les renouvelables, c'est parce qu'ils ont pratiqué le rideau de fumée à Kyoto et en parallèle ont fait travailler
leurs labos photovoltaïque avec de l'argent public. Aujourd'hui, leur industrie est prête.

Le développement durable se jouera beaucoup, chez nous, au niveau local. Les élus locaux ont une lourde responsabilité dans la mise en oeuvre d'une économie décarbonée. Personne ne prône la
décroissance pas même les verts. C'est une fausse interprétation montrant hélàs l'impossibilité du monde politique au pouvoir de lire ce mot au deuxième degré. Il faut faire décroître l'économie
carbonée et faire croître l'économie décarboné. Les verts disent la même chose.

Par contre, les réprésentants de l'UMP pratiquent l'opposé de la croissance verte. En faisant la promotion du contournement Est on fait la promotion d'une économie carbonée. En prônant le
nucléaire, on fabrique une poubelle durable et qui, en tant que système, émet des gaz à effet de serre puisqu'elle oblige à importer de l'électricité charbon. En sus, elle crée peu d'emplois à
l'euro dépensé. Par contre, l'efficacité énergétique a un pouvoir de diffusion à l'échelle très supérieur, crée beaucoup d'emplois à faible coût. Les énergies renouvelables représentent déjà une
proportion très supérieure au nucléaire dans le monde. Il faudrait en tirer les leçons.