Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 13:56

La seule trouvaille du président de la République face au scandale Cahuzac est de faire publier le patrimoine des ministres. Cet étalage plus ou moins ridicule sera sans effet si la lutte contre la fraude n'est pas plus efficace.  


La fraude est punissable , pas le patrimoine s'il est honnêtement constitué.

Le patrimoine relève du domaine privé et dépends de la situation individuelle et familiale.


Cette transparence naïve est dangereuse. C'est jeter le discrédit sur toute la classe politique, de façon indifférenciée. Comment espérer ensuite qu'elle puisse avoir la moindre autorité ?

Cette mesure est également probablement totalement inefficace. Car si elle avait été en vigueur, elle n'aurait en rien éviter la dissimulation de comptes à l'étranger par le ministre du budget. Cette publication est même probablement une tromperie pour l'opinion publique qui pourrait être faussement rassurée.


Tout ceci est assez indécent et inquiétant sur l'idée que se fait M. Hollande des qualités nécessaires pour être un élu efficace. Ce n'est pas le patrimoine qui est intéressant, c'est la compétence qui importe, En clair, un ministre peut être riche et compétent, et un ministre pauvre peut être totalement nul. Ce que l'on demande à un élu, c'est d'être honnête et compétent et pas autre chose.


Le seul mérite de ce déballage sera peut-être de faire dire aux socialistes qu'il n'est finalement pas si honteux de réussir ou de gagner de l'argent si l'on travaille et si l'on se comporte de façon honnête. C'est à dire de les inciter à un peu moins d'hypocrisie. On verra...


Les problèmes de la France sont graves. Il faut arrêter ce cirque. Il n'est pas à la hauteur des attentes de ceux qui subissent la crise et veulent des réponses à leurs questions apportées par des gens en lesquels ils ont confiance. Ils ne veulent pas des numéros de cirque dans lesquels les prestidigitateurs font peur et les clowns ne font plus rire !

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 12:07

2012_modifie-1.jpg

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 13:15

314524_10150363055323664_688263663_8163111_932116549_n.jpg

 

« Une bonne espérance est meilleure qu'une mauvaise possession. » disait Cervantes dans Don Quichotte.


Après plus de deux semaines passées en Libye, à un moment difficile, le regard que je porte sur ce qui domine l’actualité et les débats dans notre pays m’impose une mise en perspective de ces 2 situations.


Rien n’est simple et rien n’est définitif, ni d’un coté ni de l’autre. Mais un sentiment s’impose à moi.


En Libye, j’ai côtoyé de grands drames et de grandes souffrances mais j’ai aussi senti la présence permanente de l’espoir. L’espérance d’un temps meilleur, de la liberté, du temps du possible.

Ici, où l’on a petit à petit oublié ce que peut être le bonheur d’être libres, nous vivons de petits drames quotidiens et individuels (tout à fait respectables) mais avons oublié l’espoir...


Quel paradoxe, notre société libre, riche, avancée semble ne plus avoir d’espoir !


C’est certainement l’un de nos problèmes majeurs d’aujourd’hui. Or, l'espoir est un moteur, une essence…

Mais, il ne faut pas oublier que l’espoir est aussi un combat qui impose du courage et de l'imagination. Il impose de prendre des risques. Pas ceux de la guerre mais ceux qu’exigent la capacité de voir le monde autrement et de remettre en cause certaines situations acquises.

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 12:36

Voilà déjà bien longtemps que je n'avais publié sur mon blog.

Je n'ai toujours pas non plus mener à terme sa restructuration à laquelle je pense depuis 2 ans.

Mais la vie va vite et je n'ai plus envie de passer trop de temps devant un ordinateur au détriment de la "vraie vie".

 

Prendre du recul et faire des pauses est nécessaire.

L'été pluvieux, le repos forcé, du fait de quelques soucis vertébraux suite à un programme de vélo trop intense, m'ont permis de lire et de réfléchir, de prendre du temps.

L'observation de la vie politique, et du comportement de certains responsables de haut niveau, au cours de cette période m'a fait me poser de nombreuses questions sur l'engagement politique et la façon de le conduire. Mais la crise, les difficultés croissantes de beaucoup d'entre nous me fait penser que plus que jamais il est nécessaire de s'engager et de contribuer aux choix qui sont faits. Faire vivre notre démocratie est une responsabilité importante dans une période où les difficultés et les peurs peuvent la menacer.

 

Modestement, au niveau local, et en particulier au niveau de notre ville, c'est le rôle que je veux jouer avec tous ceux qui pensent comme moi pouvoir y contribuer.

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 09:18

Cdv-2011.jpg

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 18:50

L’été passe vite, trop vite, pour qui veut prendre le recul nécessaire pour mieux agir la rentrée venue.

Je n’ai pas aimé le ton politique de cet été ! 

Acharnement contre un ministre que j'espère simplement imprudent, images invraisemblables d’une gendarmerie attaquée à la hache, stigmatisation d’une communauté, surenchère verbale et médiatique, propos excessifs de ceux qui pensent nécessaire de parler de racisme, de fascisme ou de nazisme,…

La société va mal.

Nous sommes confrontés à de graves turbulences économiques et sociales, à une insécurité qui prend des formes multiples mais qui menace en priorité les plus fragiles d’entre nous, au fonctionnement de l’Europe qui me semble de moins en moins clair et apte à répondre aux questions quotidiennes.

Pour avoir navigué le long des cotes bretonnes cet été, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle entre cette situation et la conduite d’un bateau. Plus la situation est délicate et plus il faut agir avec calme et mesure. La peur et les cris, les coups de barre brutaux ne peuvent rendre les choses que plus difficiles encore. L’expérience maritime montre également que l’une des clés de la réussite est de se rassembler et non de se diviser pour faire face aux difficultés.

J’ai soutenu Nicolas Sarkozy en 2007. J’étais, et je suis toujours, persuadé que c’était le meilleur choix pour moderniser notre pays. J’ai également souhaité à cette occasion que soient réhabilitées l’autorité et la responsabilité.

La sécurité n’est pas un sujet à prendre à la légère. Mais, ce n’est pas un sujet simple ! La question des Roms illustre d’ailleurs bien cette difficulté.

Une politique de sécurité si elle nécessite de l’écoute, nécessite également de la fermeté. Celle-ci est le point de repère indispensable, en particulier pour ceux qui n’en n’ont plus. Mais, et cela me semble fondamental, la fermeté ne peut oublier l’humanité. C’est même la condition nécessaire à sa crédibilité. Fermeté et humanité sont indissociables. La fermeté sans humanité s’apparente à la brutalité. L’humanité sans fermeté est une forme d’angélisme pour ne pas dire de laxisme. Je ne me retrouve ni dans l’un ni dans l’autre de ces excès. J’ai voté pour que l’Etat marche sur ses deux jambes : fermeté et humanité.

J’espère que la rentrée sera l’occasion d’un retour à plus de mesure et que les conditions du rassemblement seront réunies. Il est l’affaire de chacun et l’intérêt de tous pour faire face aux défis auxquels nous sommes confrontés. Ceux qui se contentent de critiquer sans rien proposer ne servent pas à grand-chose.

Nous avons besoin d’un Etat juste dans une Europe cohérente.

Il est de notre responsabilité de construire un Etat juste. C'est-à-dire, un Etat qui met sa force au service du droit, et des droits, et qui reconnaisse l’égalité de tout homme avec tout autre malgré les inégalités de faits ou de talents.

Comme je crois à la construction de l’Europe, il me semble indispensable de réfléchir la politique de sécurité à ce niveau car les mêmes problèmes se posent dans chacun des pays qui mettent tous en place des solutions alors que la réponse ne peut qu’être globale (la question des Roms en est l’illustration !!!). La France devrait prendre l’initiative d’un débat sur la recherche de solutions à cette échelle.

Je suis heureux que François Fillon aille dans ce sens.

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 12:26
voeux2010 modifié-1
Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 21:33

Je vous souhaite
un Joyeux Noël
de paix et de fraternité

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 09:51


Mercredi, je suis arrivé au bout du « voyage », en 109 jours et vingt heures (loin de Michel Desjoyaux !) avec un classement finalement honorable, au milieu des derniers vrais arrivants et dans le premier 1/6ème( (48467 ème) des 325000 concurrents virtuels


Finis les rendez-vous météo de 23 heures, les analyses de la route des « vrais » et de celle des concurrents directs de la régate virtuelle.Terminées les rapides connexions entre deux rendez-vous, les changements de cap dans la nuit ou tôt le matin. Fini aussi le rêve de se savoir quelque part au sud de l'Australie ou au large du Brésil. Tout cela bien sûr bien installé au chaud et sans trop de creux !!


Après 3 mois, le temps est venu de retoucher terre Il faut laisser pour un temps ces 325000 marins virtuels réunis par le jeu mais surtout par le rêve.

Il me tarde de sortir "pour de vrai" en Bretagne dès que possible et bien sûr ... de prendre le départ de la prochaine régate virtuelle.


Bravo à Virtual Regatta pour ce merveilleux terrain de jeu et à bientôt
Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 13:40
Décidemment, le PS est vraiment en difficulté !!

Voici le mail que j'ai reçu ce matin sur ma boite personnelle :

-----Message d'origine-----
Envoyé : jeudi 23 octobre 2008 10:54
À : menguy.edgar@wanadoo.fr
Objet : communiqué de presse
Importance : Haute



Bonjour,
 
Pourriez-vous m'indiquer le numéro de fax de Liberté Dimanche car le numéro qui est en ma possession n'est plus valable.
 
Je vous remercie par avance.
 
Cordialement,




Cela concerne l'envoi d'un communiqué de presse à Liberté Dimanche et c'est signé de "l'Assistante Parlementaire de Sandrine HUREL, Députée de Seine-Maritime" !!!

J'ai envoyé le numéro pour rendre service mais j'ai trouvé ça un peu étrange que l'on fasse appel à moi pour régler ce problème...mais bon !

Amusant, non ?






Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans edgarmenguy
commenter cet article