Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 08:07
Avant le projet, le bilan.
A la fin de ce mandat, une chose est certaine : Rouen bouge !

rouenbouge.gif

Image_1

Téléchargement de ce document au format pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Municipales 2008
commenter cet article

commentaires

Anonyme 22/11/2007 22:12

Bonjour à tous,- Dans la future médiathèque ne pourrions-nous pas intégrer une interface (ordinateur vocal possédant des milliards d'informations en mémoire) pour donner une touche futuriste et ludique (particularisme local...!) comme cela est visible dans la bibliothèque du film "The time machine" ("La machine à explorer le temps" sorti en 2002 sur les écrans). L'idée d'une sphère regroupant la connaissance humaine n'est pas pour me déplaire ainsi que l'interface holographique (à vous de voir cela dans le film ; une question de budget aussi pour la mise en oeuvre...!!).- Par ailleurs, je défends (parmi quelques autres...) l'idée d'un immeuble de grande hauteur permettant d'observer en son sommet la baie de Seine. En fait, un "building" équipé de commerces, de logements, de bureaux, d'un hôtel, etc. et construit avec la norme HQE au minimum mais, cela semble définitivement impossible car le PLU et l'histoire européenne en matière d'urbanimse ne peut envisager ne serait-ce qu'un "exemplaire" de ce type de construction dans une aussi petite ville que Rouen. Pourtant, nous aurions bien besoin d'un autre symbole que la cathédrale (l'ancien c'est bien et nécessaire mais, le moderne aussi qui deviendra par la suite de l'ancien à son tour... à méditer longuement..!).- Reprise d'un de mes messages sur le blog d'Edgar Menguy : extrait du magazine "Le Moniteur" http://www.lemoniteur-expert.com/diaporama/diaporama.asp?id=88 ; ce que pourrait être la couleur de la façade du bâtiment "Espace Monet Cathédrale" à Rouen (il n'est pas interdit de rêver...!). Ne pas oublier d'arrondir les angles supérieurs du bâtiment (partie donnant sur la place de la cathédrale) !L'extrait :" Le permis de construire a été examiné à la loupe par les services de la ville de Bordeaux. Mais la mairie a voulu initier une dynamique sur l'évolution du quartier, avec notamment le tramway qui passe au pied de l'hôtel depuis septembre 2007. Le système de fixations développé pour ce projet est basé sur le système d’ossature aluminium Facalu de la société Etanco, validé pour tout projet de vêture de façade de niveau R+4 en zone de vent de niveau II, dans le cadre d'une Enquête Technique Nouvelle, réalisée par Qualiconstruct, évitant ainsi une ATEX. Un système de fixation invisible (Squirrel) permet de fixer les panneaux en Corian® sur des agrafes venant se fixer sur les profils horizontaux de l’ossature. Il n’y a pas de fixation apparente en façade, mais un trou taraudé dans l’épaisseur de Corian® qui reçoit un insert métallique avec un pas de vis. L'installation des panneaux a été réalisée par la société Tonicello (47). Mise en place des panneaux de Corian ® de 6m x 3m. Ces panneaux sont lourds (300 kg) et fragile en raison de la faible épaisseur (13mm). Le problème principal a résidé dans le transport et l'accrochage du panneau au support. L'ossature, d’environ 10cm d’épaisseur, peut recevoir entre chaque lisse et si nécessaire, une isolation extérieure (laine de verre ou autre) ainsi qu’un film pare pluie. Pour Jean-Christophe Masnada, architecte de l’agence King Kong, le choix du blanc s’est fait naturellement pour mettre en valeur le caractère sculptural de l’édifice. Le matériau Corian ® a permis aux architectes de King Kong de s'affranchir de la lecture d'appareillage traditionnel en façade. © Arthur Péquin"- Enfin, si vous avez besoin d'un adjoint à l'urbanisme / développement durable / écologie, je suis disponible pour votre liste (quelques idées = économies d'énergies, etc.) !- Réponse sur ce site...?!A bientôt peut-être !