Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 18:29
Comme vous, sans doute, j'ai lu, ce matin, dans Paris-Normandie la position de Valérie Fourneyron après la décision de la cour d'appel de Douai déboutant Yvon Robert pour la 5ème fois sur le dossier Monet Cathédrale.

Elle gère, comme elle le peut, ses contradictions.
Un peu plus de 6 mois après son élection, ce dossier ouvre une crise de confiance vis à vis de la parole de notre Maire. Car dans ce dossier, elle a fait un triple mensonge aux rouennais :
- Mensonge pendant sa campagne électorale, en promettant que si elle était élue, le projet ne se ferait pas et qu'elle ferait un jardin en lieu et place du bâtiment actuel. Son document de campagne est d'ailleurs éloquent. On y voit une esquisse de jardin s'affranchissant de toute réalité. Je crois que l'on aura, d'ailleurs, largement l'occasion de revenir sur ce qui avait été dit pendant la campagne et ce qui sera fait. Jamais elle n'avait parlé de la Médiathèque, elle l'a détruite ; les jeux olympiques de la jeunesse deviennent un lointain souvenir, etc...
- Mensonge sur la consultation des rouennais. Cette consultation n'était pas possible car le référendum ne peut s'appliquer aux actes individuels. Il semble, d'ailleurs, que le commissaire du gouvernement ait été particulièrement sévère sur la consultation organisée par la mairie lors de l'audience devant la Cour Administrative d'Appel de Douai. Elle a pris en otage des habitants qui sont venus, de bonne foi, dire leurs inquiétudes.
- Mensonge sur la connaissance du rendu du jugement. Le Maire nous dit avoir eu connaissance du jugement avant hier, après avoir dit la semaine dernière qu'il serait connu à une date imprécise. Ses avocats ne pouvaient ignorer que le dispositif du jugement serait rendu public le 18 septembre et donc accessible aux parties dès cette date. Il a ensuite été notifié le 23 septembre par écrit. Donc, soit les affaires sont suivies de façon très dilettantes à la Mairie, soit Valérie Fourneyron ne nous dit pas la vérité... et dans les 2 cas, on ne peut pas lui faire confiance !

Valérie Fourneyron, mal conseillée par un Yvon Robert omniprésent, est rattrapée à la vitesse grand D par la démagogie. Les craquements constatés dans sa majorité en sont un symptôme évident.
Je ne m'en réjouis pas car c'est l'avenir de Rouen qui est en jeu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Urbanisme
commenter cet article

commentaires

mimi 04/10/2008 21:26

Totalement d'accord avec DES IDEES.J'ai été étonné par l'obstination de l'ex majorité à reconstruire un épéron en béton avec des vitres dans la place de la cathédrale, comme si le ciel s'écroulait sans rebâtir l'endroit.(et je dis cela sans avoir des sympathies pour la concurence politique)Et je pense qu'un jardin léger ne doit pas poser des problèmes pour le sous-sol.

chouchou 04/10/2008 18:18

Bonjour,Ne râtez surtout pas demain, Fourneyron aux guignols de lInfo!-:)http://lejournaldunecantilienne.unblog.fr/2008/10/04/fourneyron-aux-guignols-de-linfo/Bien à vous

adrouet 03/10/2008 21:14

En même temps, les juges ne se sont pas prononcés sur le fond du dossier mais sur la forme : Yvon Robert ne pouvait pas s'insurger, selon eux, contre ce projet puisqu'il n'en est pas voisin. Après cette petite précision, l'Espace Monet-Cathédrale, c'est construire une verrue à la place d'une verrue. Merci Mrs Albertini et Menguy pour ce cadeau laissé à Rouen.Si j'étais à votre place, j'éviterais de me vanter sur ce dossier parce que le "caca" d'aujourd'hui, vous en êtes à 95% responsable. Quant au simulacre de consultation, mieux vaut consulter, même à petite vitesse, qu'ignorer l'avis des Rouennais comme vous l'avez fait pendant 7 ans.

DES IDEES 02/10/2008 01:24

Bonsoir,     Si madame le maire souhaite vraiment que l'espace Monet-cathédrale se réalise sans son "appendice" donnant vers ladite cathédrale, elle n'a plus comme solution que de mettre la main au portefeuille pour être en cohérence avec les habitants de la ville (le promoteur sera-t-il d'accord ?). Pour le plan de sauvegarde, c'est plus complexe...!     Pour ma part, un beau pavage comme le reste de la place (au dessus du parking souterrain donc) avec une jolie fontaine circulaire en granit en remplacement de l'appendice en béton me semble une idée moins chère qu'un jardin qui implique (sans doute) la destruction d'une partie de ce parking (= dépenses !)alors qu'il serait bon de le conserver intégralement (emplacements pour l'hôtel mercure en plus, etc.) !A bientôt.

Pierre Bosmans 01/10/2008 22:50

L'affaire est en effet dramatique : dans une ville avec si peu de place pour les piétons, un immense bloc de béton rien pour de la société marchande et des particuliers risque de ce construire au coeur historique le plus stratégique de notre cité, de notre agglo, de la HN, cette société consumériste et individualiste en train de faire fondre à toute allure notre Pôle-Nord, de nous vider, bousiller la planète, et va y que je te continue, que je ne te montre surtout pas l'exemple à suivre, et basta les Générations Futures !! : après les 24h moto-nautiques, les PUBS de bagnoles sur tous les murs de l'agglo toute l'année, il ne manquait plus que ça, c'est du ROUEN tout craché, malade, tout minable, avec sa petite philosophie à 5 centimes : si ce symbole capitaliste se paye le toupet de sortir de terre devant ces 1000 ans d'histoire, j'aurai encore un peu plus honte de ma ville, c'est tout >> ROUEN mérite BEAUCOUP MIEUX QUE CA !!! Pierre Bosmans