Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Edgar Menguy

Conseiller Municipal de la ville de Rouen

Membre de l'UMP

Médecin réanimateur du CHU de Rouen

LA PERMANENCE VIRTUELLE

Vous êtes Rouennais et vous avez une question à me poser ou un problème que je peux vous aider à résoudre. Alors, n'hésitez pas ! Vous m'en faites part dans la boite à messages. Je vous donnerai la réponse et je la publierai sur ce blog afin que tout le monde puisse en profiter pour une expérience de démocratie locale en direct.

Boite à Messages

Retour à l'accueil
 

Recherche

Ce blog est un lieu de dialogue sur Rouen, la politique locale et nationale, l'Europe, l'urbanisme, l'environnement, les transports, la santé, la médecine, le sport, la culture, l'éducation et de façon générale sur tous les sujets d'actualité et de société.

Ecrivez-moi

Archives

Actualité

 

Vous voulez être informés
de la parution d'un nouvel article ?
 

Abonnez vous dans la rubrique newsletter ci-dessus
 
Edgar Menguy
 
 

 

Locations of visitors to this page

19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 14:52

L'un des thèmes récurrent de cette campagne des élections  Européennes est de dire que l'UMP ne fait pas campagne et fait tout pour qu'il y ait une abstention massive. Il s'agirait d'une stratégie délibérée.

L'IFOP dans son sondage de la semaine dernière qui place l'UMP en tête nous dit le contraire.

L'abstention n'est pas le fait de l'UMP.

L'Ifop explique le chiffre de l'UMP par une forte mobilisation de son électorat (40% parmi les plus de 65 ans et 76% chez les électeurs de Nicolas Sarkozy de la présidentielle).

Et si l'abstention était le résultat de la démobilisation des sympathisants du PS, la marque de leur désespoir vis à vis d'un parti qui n'a rien à proposer d'autres que critiques et lamentations ? Un parti qui est passé du vote sanction au vote utile ? C'est à dire d'un parti qui, n'ayant plus d'âme, n'existe que par rapport aux autres ?

Finalement, les français ne se désintéressent pas de l'Europe, ils ont même le sentiment que l'Europe est une façon de sortir de la crise par le haut. C'est pour cela qu'ils font plus confiance à ceux qui proposent qu'à ceux qui critiquent. C'est le sens de la campagne de l'UMP.

Finalement du PS et de l'UMP, il n'y a, au contraire, que l'UMP qui fasse véritablement campagne pour les élections européennes.


sondage IFOP réalisé par téléphone du 6 au 7 mai auprès d'un échantillon de 886 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 964 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar Menguy - dans Européennes 2009
commenter cet article

commentaires

mimosa 20/05/2009 21:36

Le PS est contre tout ce qui est pour, et pour tout ce qui est contre. Vous avez raison Monsieur Menguy, à hurler aux loups à tous propos, les socialistes ne sont plus crédibles , leur électorat attendait mieux que ça.

franck 19/05/2009 15:13

j'aime bien la fourchette finale "du ps à l'ump"...